Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-06-10
Fil actus Santé

Tags: ostéoporose -  formation osseuse -  résorption osseuse - 
Découverte de nouvelles cibles thérapeutiques pour prévenir l’ostéoporose - Fil actus Santé
Découverte de nouvelles cibles thérapeutiques pour prévenir l’ostéoporose

Une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans la formation osseuse aurait permis à des chercheurs danois de mettre en évidence une nouvelle voie thérapeutique pour prévenir les maladies osseuses, et notamment l’ostéoporose. C’est ce que révèle l’étude, publiée dans l’édition à venir de l'American Journal of Pathology.

Publicité

Afin de mieux comprendre les différentes étapes qui permettent le remodelage constant des os, et plus exactement de la matrice osseuse, Jean-Marie Delaisse et ses collaborateurs de l'Université du Danemark du Sud et de l’hôpital de Vejle-Lillebaelt ont analysé des biopsies de patientes ménopausées atteintes d'ostéoporose et d'hyperparathyroïdie (excès de calcium).

D’après les premières observations, certaines cellules impliquées dans la formation osseuse resteraient bloquées à un stade spécifique de leur évolution les empêchant d’accomplir leur mission jusqu’au bout : préparer la surface de l’os à être régénérée.

Tout au long de la vie, les cellules qui constituent nos os se renouvellent. C’est un signe de bonne santé. Ce remodelage constant se fait en deux phases : la première, appelée résorption osseuse, consiste à détruire l’os ancien, c’est la mission des ostéoclastes qui font des trous dans l’os ; la seconde, appelée formation osseuse, consiste à combler ces lacunes, c’est le rôle des ostéoblastes.

D’après les chercheurs danois, c’est entre ces deux étapes qu’une défaillance cellulaire serait à l’origine des maladies osseuses. Entre la résorption et la formation osseuse, des macrophages viennent coloniser les trous formés par les ostéoclastes afin de nettoyer et préparer la matrice osseuse à accueillir les ostéoblastes qui vont constituer l’os nouveau. Les analyses publiées dans l'American Journal of Pathology montrent que ces macrophages sont en fait des ostéoblastes immatures. Au cours du temps, ces derniers se transforment en ostéoblastes matures, et colonisent la matrice dans le but de créer un os neuf.

Dans le cas des patientes ménopausées atteintes d'ostéoporose, la maturation de nombreux ostéoblastes n’irait pas à son terme, empêchant le renouvellement total de l’os. Par ailleurs, les chercheurs ont constaté que plus le nombre de macrophages n’atteignant pas le stade « mature »,est grand plus la perte osseuse est importante.

L’équipe de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-06-10 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : Radio des hanches © wikimedia commons)