https://b-com.mci-group.com/AbstractList/EULAR2013.aspx). ">
Publicité
Accueil > Revue de presse > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-06-14
Revue de presse

Tags: polyarthrite psoriasique -  Celgène - 
Les données issues d'une étude randomisée contrôlée de phase III (PALACE 3) relatives au traitement, par Apremilast, de la polyarthrite psoriasique ont été présentées lors du congrès EULAR - Revue de presse
Les données issues d'une étude randomisée contrôlée de phase III (PALACE 3) relatives au traitement, par Apremilast, de la polyarthrite psoriasique ont été présentées lors du congrès EULAR

Celgene International Sàrl, une filiale à cent-pour-cent de Celgene Corporation (NASDAQ : CELG), a annoncé aujourd'hui les résultats de l'étude PALACE 3, sa troisième étude de phase III sur la polyarthrite psoriasique (PsA), à l'occasion du congrès EULAR, le congrès annuel européen de rhumatologie, qui s'est tenu à Madrid, en Espagne. (https://b-com.mci-group.com/AbstractList/EULAR2013.aspx).

Publicité

L'étude PALACE 3, qui portait sur 495 patients, a démontré son caractère statistiquement significatif en atteignant le critère d'évaluation principal défini par le critère ACR (American College of Rheumatology) de 20 % en semaine 16 pour les patients traités par Apremilast, comparés à un placebo (Placebo: 19 % ; Apremilast 20 mg deux fois par jour: 29 % ; Apremilast 30 mg deux fois par jour: 43 % ; p<0,05 et p?0,0001, respectivement). PALACE 3 est la première étude pivot de phase III randomisée, contrôlée par placebo réalisée par Celgene, qui évalue le nouvel inhibiteur oral à petite molécule de la phosphodiestérase 4 (PDE4) chez des patients atteints de polyarthrite psoriasique active précédemment traités avec un antirhumatismal modificateur de la maladie (DMARD) et/ou une thérapie biologique, et/ou n'y ont pas réagi positivement. Dans cette étude, le traitement par Apremilast était utilisé seul ou en combinaison avec des DMARD par voie orale. De par sa conception, l'étude PALACE 3 comporte un sous-ensemble de 270 patients présentant des manifestations psoriasiques cutanées actives importantes.

Les patients du groupe de traitement actif ayant reçu une dose de 30 mg deux fois par jour ont également présenté des signes d'amélioration significative et durable des critères d'évaluation du psoriasis, avec notamment un indice de gravité du psoriasis (PASI) 50 et 75 en semaine 24. Des améliorations similaires des critères d'évaluation secondaires ont été observées chez les patients ayant reçu une dose de 30 mg deux fois par jour, dont diverses mesures de la fonction physique, des signes et des symptômes de la maladie et de la qualité de vie.

Le profil d'innocuité et de tolérabilité de l'Apremilast dans le cadre de l'étude PALACE 3 était conforme à celui relevé dans d'autres études de phase III antérieures sur cette même thérapie pour le traitement de la ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2013-06-14 par Buisness wire
Source: Communiqué de presse Celgène

Mots clés: polyarthrite psoriasique Celgène


Publicité

En savoir plus