Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-06-17
Fil actus Santé

Tags: diabète -  Insuline - 
Diabète : lecteur de glycémie, la clé d’un meilleur contrôle de la maladie - Fil actus Santé
Diabète : lecteur de glycémie, la clé d’un meilleur contrôle de la maladie

D’après une enquête menée par des chercheurs américains et dont les résultats ont été présentés ce week-end au cours de la Réunion annuelle de l'Endocrine Society qui s’est tenue à San Francisco, les personnes diabétiques qui contrôlent leur état de santé avec un lecteur de glycémie auraient un meilleur suivi de leur maladie. L’autogestion serait donc une des principales clés pour améliorer considérablement la qualité de vie de ces patients.

Publicité

Maladie chronique non transmissible, le diabète est un trouble du métabolisme, qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang. Ce dernier est dû à une résistance des cellules à l’action de l’insuline. Quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à produire cette hormone.

Il existe deux formes de ce trouble : le diabète insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2" qui touche le plus souvent les personnes en surpoids (ou obèses), ce dernier étant souvent appelé "diabète gras". Actuellement, on estime que plus de 3,5 millions de Français sont diabétiques, dont 2,9 millions atteints d’un diabète de type 2.

Régulièrement, le patient doit contrôler son taux de sucre dans le sang afin d’éviter l' hyperglycémie. Au-delà d’un certain seuil, le diabétique est alors obligé de s’injecter de l’insuline par voie intraveineuse. Cette opération doit être réitérée plusieurs fois par jour.

Afin d’identifier la meilleure méthode de suivi de la maladie par les patients qui souhaitent s’auto-surveiller à domicile, Gillian Boyd-Woschinko et ses collaborateurs du Mount Sinaï Hospital, situé à New-York, ont analysé les données médicales de 500 diabétiques, dont 30 % utilisent un lecteur de glycémie. Ils ont ainsi montré que cette méthode était certainement la plus sûre pour un meilleur contrôle de la maladie. Toutefois, les chercheurs estiment qu’elle n’est efficace que si les données d’auto-surveillance enregistrées par le lecteur de glycémie sont régulièrement vérifiées lors d’une visite de contrôle effectuée par un spécialiste. D’après les résultats de l’enquête, cette étape semble nécessaire pour éviter les erreurs de lecture.

Pour une meilleure qualité de vie des diabétiques souhaitant s’auto-surveiller, l’équipe de Gillian Boyd-Woschinko souligne l’intérêt des lecteurs de glycémie, et l’importance de la transmission au patient d'une éducation thérapeutique de qualité… ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-06-17 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus