Publicité
Accueil > Revue de presse > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-06-18
Revue de presse

Tags: AtriCure -  fibrillation auriculaire -  blation thoracoscopique - 
Résultats de mi-parcours prometteurs pour l’ablation thoracoscopique de la fibrillation auriculaire persistante présentés au congrès de l’International Society for Minimally Invasive Cardiothoracic Surgery - Revue de presse
Résultats de mi-parcours prometteurs pour l’ablation thoracoscopique de la fibrillation auriculaire persistante présentés au congrès de l’International Society for Minimally Invasive Cardiothoracic Surgery

Un centre de cardiopathie allemand a annoncé des résultats de mi-parcours prometteurs pour le traitement chirurgical de la fibrillation auriculaire (FA) persistante à la dernière semaine du congrès de l’International Society for Minimally Invasive Cardiothoracic Surgery (ISMICS - Société internationale de chirurgie cardiothoracique mini-invasive) qui se tient à Prague, en République tchèque. Les résultats provenant de trois ans de suivi montrent que 80 % des patients ne présentent plus de signes de fibrillation auriculaire persistante et ne prennent plus de médicaments antiarythmiques après avoir subi l’ablation par radiofréquence bipolaire d’AtriCure. Ces résultats soutiennent favorablement la comparaison avec la pratique plus courante de traitement par cathéter. L’équipe du Sana Heart Center à Stuttgart, en Allemagne, a effectué des procédures de chirurgie thoracoscopique à cœur battant sous la direction du professeur Nicolas Doll, chef du département de chirurgie cardiovasculaire de Sana.

Publicité

La fibrillation auriculaire est une perturbation du rythme cardiaque qui affecte jusqu’à 2 pour cent de la population dans le monde. Le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) est cinq fois plus élevé chez les patients souffrant de cette maladie. La fibrillation auriculaire est responsable de 15 à 20 pour cent de tous les AVC et est associée à une augmentation de la morbidité et de la mortalité, et à une dégradation de la qualité de la vie.

L’ablation par cathéter est un traitement courant chez les patients atteints de fibrillation auriculaire symptomatique ne répondant pas aux médicaments. Toutefois, les résultats de mi-parcours pour les formes plus chroniques de fibrillation auriculaire, même après ablation par cathéter répétée, ont été marginaux. L’ablation chirurgicale est une procédure alternative unique prometteuse faisant l’objet de recherches avancées dans les centres de cardiopathie tels que Sana Heart Center.

« L’ablation par cathéter est très efficace contre les formes moins graves de fibrillation auriculaire, mais les formes chroniques exigent une approche plus intensive dans la mesure où il faut réaliser de profondes entailles dans le cœur afin d’interrompre complètement les signaux électriques à l’origine du problème. Nous avons prouvé que cette approche mini-invasive obtient de meilleurs résultats dans ces difficiles formes de fibrillation auriculaire, » a déclaré le professeur Nicolas Doll, M.D., Directeur du Sana Heart Center.

Entre 2009 et 2013, le groupe de Stuttgart a recruté 121 patients dans le cadre de l’étude, 25 pour cent desquels n’ayant obtenu de résultats favorables pour au moins deux procédures précédentes d’ablation par cathéter. L’objectif de l’étude était d’évaluer l’efficacité d’une approche endoscopique en effectuant une intervention d’hypertrophie auriculaire gauche à cœur battant. L’ablation par radiofréquence a été effectuée via une approche d’ablation endoscopique bilatérale utilisant de petits ports et une caméra microscopique pour la visualisation. Le rythme cardiaque ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-06-18 par Business wire
Source: Communiqué de presse AtriCure


Publicité

En savoir plus