Publicité
Accueil > Fil actus Santé > maladies inféctieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-06-25
Fil actus Santé

Tags: Ebola -  fièvre hémmoragique -  infertilité -  cancer du sein - 
Des traitements contre la stérilité et le cancer du sein, efficaces contre le virus Ebola ? - Fil actus Santé
Des traitements contre la stérilité et le cancer du sein, efficaces contre le virus Ebola ?

En criblant des molécules médicamenteuses approuvées par l`Autorité sanitaire américaine (Food and Drugs Administrations - FDA), des chercheurs américains ont découvert que des modulateurs sélectifs des récepteurs œstrogènes, utilisés notamment pour lutter contre l’infertilité ou certaines formes de cancer du sein métastasé, permettraient de bloquer l’infection à virus Ebola. C’est ce que révèle une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Science Translational Medecine.

Publicité

A l’origine d’une des maladies les plus contagieuses et meurtrières du monde, le virus Ebola est connu depuis 1976. Les personnes infectées développent une fièvre hémorragique qu’aucun traitement ne permet actuellement de stopper. Dans 80 à 90 % des cas, la maladie est mortelle. Depuis les premiers patients identifiés au Zaïre, devenu depuis République démocratique du Congo (RDC), plus de 1 850 cas ont été recensés et 1 200 personnes ont succombé en quelques jours des suites de la maladie. A travers le monde, dans des laboratoires particulièrement sécurisés, de nombreux chercheurs tentent de percer les mystères de ce virus, de trouver un médicament capable de soigner efficacement les patients infectés, et pourquoi pas, découvrir un vaccin préventif.

Dans ce contexte, les chercheurs de l’US Army Medical Research Institute of Infectious Diseases ont criblé plus de 2 000 médicaments existants afin d’identifier si certains n’auraient pas un impact sur l’évolution de l’infection à virus Ebola. Ils ont ainsi constaté que clomiphène, traitement contre la stérilité par anovulation, et le torémifène, prescrit pour lutter contre le cancer du sein métastasé, permettaient d’inhiber le virus. C’est deux médicaments font partie de la classe des modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes.

Forts de ces résultats encourageants et afin de vérifier leur hypothèse, les chercheurs américains ont mené une expérience in vivo sur un modèle murin génétiquement modifié pour mimer l’infection à virus Ebola. Les souris ont été traitées durant dix jours avec l’un ou l’autre des médicaments et ce une heure après l’inoculation de l’agent pathogène. Ils ont ainsi montré que ces deux médicaments amélioraient considérablement la survie des animaux à un mois, avec un net avantage pour le clomiphène.

Selon les premières observations, la molécule thérapeutique empêcherait la fusion virale et donc la propagation dans l’organisme de l’agent pathogène. Cette découverte ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-06-25 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: Science newsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : virus Ebola © wikimedia commons)