Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-06-25
Politique de Santé - Santé publique

Tags: don du sang -  VIH/sida -  dicrémination - 
Don du sang : une association de médecins américains demande la levée d’interdiction pour les gays - Politique de Santé - Santé publique
Don du sang : une association de médecins américains demande la levée d’interdiction pour les gays

Une quinzaine de jours après la dixième journée mondiale consacrée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aux dons du sang, l’American Medical Association (AMA), qui regroupe pas moins de 800 000 praticiens, vient de conclure son congrès annuel en demandant solennellement aux autorités sanitaires américaines de lever l’interdiction faite aux hommes homosexuels de donner leur sang. Pour les médecins libéraux d’Outre Atlantique, alors que la demande en sang se fait plus présente, cette mesure n’est pas « fondée scientifiquement. »

Publicité

Après le Canada, qui vient d’autoriser les homosexuels à donner leur sang, s’ils n’ont pas eu de rapports sexuels au cours des 5 dernières années, et la Grande Bretagne ( 1 an d’abstinence), c’est au tour des Etats-Unis de s’intéresser au bien-fondé de cette mesure drastique et discriminatoire.

Suite à la découverte du VIH/sida en 1983 et à ses ravages dans la population homosexuelle mondiale, de nombreux pays avaient décidé d’exclure les gays du don du sang, s’ils avaient eu des rapports avec un autre homme après 1977.

Réunie, en congrès à Chicago, l’AMA a appelé, hier, « à un changement des règles fédérales pour s’assurer que l’interdiction de donner du sang soit faite à de potentiels donneurs en fonction de leur niveau de risque individuel et ne soit pas uniquement fondée sur leur orientation sexuelle. » En effet, pour la plupart des praticiens américains, qui sont membres de cette association professionnelle, cette mesure est infondée scientifiquement et totalement discriminatoire, alors que la demande en sang est chaque jour plus pressante.

En France, malgré, les promesses de campagne de l’actuel Président de la République, François Hollande et les multiples déclarations de la ministre de la Santé, les gays sont toujours exclus du don du sang. Alors qu’il y a un an, Marisol Touraine avait déclaré « qu’on pouvait et on devait revoir cette politique sanitaire et que si la sécurité du don devait être assurée, le critère ne pouvait pas être l'inclination sexuelle. »Récemment, son avis sur le sujet à légèrement varié : « Je ne trouve pas normal qu'il y ait de discrimination. Pour autant, je ne peux lever l'interdiction que si on me donne une garantie absolue que cela n'apportera pas davantage de risques pour ceux qui seront transfusés. »

Face à ce double discours, les associations homosexuelles interprètent ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-06-25 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: JIMAccéder à la source


Publicité

En savoir plus