Publicité
Accueil > Actualité médicale > Endocrin
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-07-01
Actualité médicale

Tags: Diabète -  Insuline -  Cellules ß -  Glucagon -  Glycémie - 
Régénération des cellules béta chez la souris : un espoir pour tous les diabétiques ?  - Actualité médicale
Régénération des cellules béta chez la souris : un espoir pour tous les diabétiques ?

Des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) viennent de montrer qu’il était possible, chez la souris, de régénérer à plusieurs reprises les cellules productrices d’insuline à partir des autres cellules présentes dans le pancréas. Il serait ainsi possible d’aider les rongeurs, rendus diabétiques à « auto-produire » l’insuline nécessaire au bon fonctionnement de leur organisme. D’après les travaux, publiés dans la revue Developmental Cell, cette découverte pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes innovantes pour soigner le diabète de type 1, voire le guérir.

Publicité

Trouble du métabolisme, qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang, le diabète est une maladie chronique non transmissible. Il se caractérise par une résistance des cellules à l’action de l’insuline. Dans les faits, quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à produire suffisamment de cette hormone, qui est nécessaire pour réguler la glycémie dans l’organisme et pour alimenter les cellules en glucose. Pour pallier ce déficit, le patient est alors obligé de s’injecter plusieurs fois par jour de l’insuline par voie intraveineuse.
Il existe deux formes de diabète : l’insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2" qui touche le plus souvent les personnes en surpoids (ou obèses), ce dernier étant souvent appelé "diabète gras". Actuellement, on estime que plus de 3,5 millions de Français sont diabétiques, dont 2,9 millions atteints d’un diabète de type 2.

Afin d’aider les patients atteints de la forme auto-immune, Patrick Collombat et ses collaborateurs affiliés à l’Inserm ont étudié les différents mécanismes à l’origine de ce trouble sur des souris génétiquement modifiées pour induire artificiellement le diabète de type 1. Malgré la destruction des cellules ß productrices d’insuline, ils ont découvert que d’autres cellules étaient capables de produire cette hormone. Ainsi, il serait possible de régénérer au moins trois fois les cellules ß pancréatiques, en détournant de leur fonction première les cellules créatrices de glucose (le glucagon).

Forts de cette observation sur les rongeurs, les chercheurs tentent de déterminer si le pancréas humain des patients touchés par un diabète de type 1 est aussi pourvu d’une telle capacité de régénération. Si c’est le cas, cette découverte ouvrirait la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques moins lourdes. Dans ce but, l‘équipe de Patrick Collombat travaille actuellement sur la possibilité d’induire cette ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-07-01 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Inserm Accéder à la source

Mots clés: Diabète Insuline Cellules ß Glucagon Glycémie


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : cellules du pancréas © wikimedia commons)




Endocrin: Sur le même thème...