Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-07-19
Fil actus Santé

Tags: Hypertension artérielle -  infarctus du myocarde - 
Hypertension artérielle : pose du premier stimulateur cardiaque en France - Fil actus Santé
Hypertension artérielle : pose du premier stimulateur cardiaque en France

Il y a quelques jours, les hospices civils de Lyon ont été le théâtre d’une première chirurgicale sur le territoire français. Epaulés de médecins allemands, des praticiens ont implantés sur les artères carotides d’un patient, hypertendu âgé de 77ans, un stimulateur qui permet de moduler la tension. Cette nouvelle stratégie thérapeutique, combinée aux traitements standards, pourrait améliorer considérablement la qualité et l’espérance de vie de personnes atteintes d’hypertension artérielle grave à fort risque d’infarctus du myocarde.

Publicité

Au niveau de la carotide, se trouve les barorécepteurs, qui permettent de stabiliser et adapter la pression artérielle en fonction des changements d’activité ou de position. Ainsi, quand on se lève brusquement, ces récepteurs, qui mesurent en permanence la pression artérielle, envoient un message au système nerveux sympathique pour qu’il régule le débit sanguin.

Fort de ce constat, des chercheurs ont mis au point un système qui permet de stimuler en permanence ces barorécepteurs et ainsi de freiner l’activité sympathique et ainsi permettre aux patients hypertendus d’avoir une tension plus régulière et plus basse.

L’appareil, qui a été implanté sous la peau d’un hypertendu de 77 ans, qui avait fait récemment un infarctus du myocarde, est constitué de capteurs placés à proximité de la carotide et d’un boitier contenant les batteries qui est situé au niveau des pectoraux. Ce dernier a l’aspect d’un stimulateur cardiaque et mesure 5 cm de long et de large et 1 cm de hauteur. D’après les médecins lyonnais, le système est tout à fait autonome, ses piles doivent être changées tous les 3 à 5 ans.

En tout l’intervention chirurgicale, sous anesthésie générale, aura duré deux heures. Les résultats de l’opération ne se sont pas fait attendre. Peu de temps après son réveil, lors des premiers essais du stimulateur, le patient a vu sa tension baisser de 17 à 12.

Face à ces résultats encourageants, d’autres hypertendus devraient dans les mois à venir être aussi équipés. Les médecins rappellent, que ce système vient en aide au traitement existant pour réguler l’hypertension et ne sera implanté que chez les personnes ayant des troubles de la tension artérielle grave. A terme, les praticiens espèrent toutefois que ce stimulateur d’un nouveau genre permettra de réduire l’arsenal médical de ces patients….

Article écrit le 2013-07-19 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus