Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-07-23
Politique de Santé - Santé publique

Tags: Vih/sida -  AVC -  diabète - 
Forte hausse des décès dus aux maladies non transmissibles  - Politique de Santé - Santé publique
Forte hausse des décès dus aux maladies non transmissibles

D’après un rapport publié le 21 juillet par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Deux tiers des décès enregistrés chaque année dans le monde seraient imputables aux maladies non transmissibles. Plus inquiétant, en dix ans, le taux de mortalité des suites de ces affections aurait augmenté de plus 60 %. Focus sur cet état de fait.

Publicité

C’est un chiffre record. En 2011, prés de 17 millions de personnes à travers la planète seraient mortes des suites d’une maladie cardiovasculaire, dont 7 décès à un infarctus du myocarde et 6,2 d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Dans les deux cas, les experts de l’OMS ont constaté une hausse de plus 1 % de ces morts. Cette augmentation est plus sensible dans les pays industrialisés.
D’après le rapport des autorités sanitaires mondiales, 87 % des décès dans les pays à fort revenu seraient liés aux maladies non transmissibles, contre 36 % dans les pays sous développés.

Par ailleurs, si on regarde les détails de cette étude, après les maladies cardiaques, ce sont les infections des voies respiratoires (3e rang des principales causes de mortalité) et les pneumopathies chroniques (4e) qui tiennent le haut du panier. Puis suivent les maladies diarrhéiques (5e rang) qui depuis quelques années sont en net recul. Le sida reste la 6e cause de mortalité, avec 1,6 million de décès par an. Les différentes campagnes de prévention et les dernières avancées médicales n’ont pas encore permis d’enrayer de façon significatif sa propagation, mais ont permis toutefois dans les pays industriels d’améliorer considérablement l’espérance de vie des séropositifs.

Plus inquiétant, la mortalité par cancer ne cesse d’augmenter, les tumeurs des voies respiratoires étant les plus meurtrières. Au niveau mondial, les décès dus à ces maladies (1,5 million de morts en 2011) sont supérieurs à ceux liés au diabète (1,4 million de morts en 2011).

Selon l’étude publiée par l’OMS, les accidents de la route seraient actuellement plus meurtriers que la tuberculose, dont la mortalité est en nette baisse…

D’après les experts mondiaux, la hausse de l’espérance de vie, un meilleur suivi et un mode de vie « à l’occidentale » de plus en plus généralisé seraient les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-07-23 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus