Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Dentaire
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-07-24
Politique de Santé - Santé publique

Tags: Drees -  hygiène bucco-dentaire - 
La santé dentaire des enfants,
un marqueur d’inégalités sociales - Politique de Santé - Santé publique
La santé dentaire des enfants, un marqueur d’inégalités sociales

La DREES publie aujourd’hui l’étude « Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge ».

Publicité

À l’instar du surpoids et de l'obésité, la santé bucco-dentaire reste un marqueur d'inégalités sociales dès le plus jeune âge. Si la situation s'améliore nettement depuis vingt ans, des disparités selon le milieu social des parents se sont maintenues tant sur l’état de santé bucco-dentaire que sur le recours au dentiste.

En 2006, à l’âge de 6 ans, 7 enfants d’ouvriers sur 10 n’ont jamais eu de caries contre 9 enfants de cadres. Ils consultent également moins. Selon l’enquête Handicap-Santé 2008, parmi les 5-15 ans, 6 enfants d’ouvriers ont eu recours à un dentiste dans l’année contre 8 enfants de cadres sur 10. Or, la Haute Autorité de santé préconise une visite annuelle chez le dentiste dès l’apparition des dents de lait.

Ces écarts de recours se traduisent par un repérage plus tardif des caries. En maternelle, à l’examen de santé scolaire obligatoire, 4 % des enfants de cadres ont au moins une carie non soignée contre 23 % des enfants d’ouvriers.

Ces inégalités sociales dans l’enfance sont pénalisantes pour la santé bucco-dentaire. D’une part, les habitudes de soins et de suivi régulier non prises dans l’enfance auront plus de mal à s’acquérir à l’âge adulte. D’autre part, une identification précoce des problèmes dentaires permet d’éviter des traitements lourds et coûteux. Enfin, la mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences graves sur l’état de santé général, physique comme psychologique (maladies cardio-vasculaires, obésité…).

Pour remédier à ces inégalités, l’Assurance-maladie a lancé en 2007 le programme de prévention « M’T’Dents ». Il propose des consultations gratuites à différents âges de l’enfance et de l’adolescence. En 2010, près des trois-quarts des enfants de 6, 9 et 12 ans ont bénéficié de ce dispositif, mais là encore des écarts existent entre groupes sociaux.

Article écrit le 2013-07-24 par Drees
Source: Communiqué de presse DreesAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Télécharger :« Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge »
, par Lucie Calvet et Muriel Moisy, avec la collaboration d’Olivier Chardon, Lucie Gonzalez et Nathalie Guignon, n°847, Juillet 2013