Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-07-30
Fil actus Santé

Tags: dyslexie -  troubles de l'attention visuelle - 
Lien entre dyslexie et troubles de l'attention visuelle : une réalité ?  - Fil actus Santé
Lien entre dyslexie et troubles de l'attention visuelle : une réalité ?

Des chercheurs français de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) viennent de montrer que certains enfants atteints de dyslexie souffriraient aussi de troubles de l’attention visuelle, ce qui permettrait dans une certaine mesure d’expliquer la plupart des symptômes observés. C’est ce que révèle une étude publiée dans la dernière édition de la revue Clinical neurophysiology.

Publicité

Caractérisée par une difficulté d’apprentissage et d’assimilation du langage écrit et /ou oral, la dyslexie toucherait un peu plus de 5 % de la population française. Diagnostiqué trop tardivement, ce trouble peut être particulièrement handicapant.

Afin de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la dyslexie, Anne Bonnefond de l’Inserm et ses collaborateurs de l'Université de Strasbourg se sont intéressés aux troubles associés et ont soumis des dyslexiques et des personnes n’ayant aucune difficulté de lecture à un examen basé uniquement sur l’attention. Pour cela, ils ont demandé aux participants d’observer un écran sur lequel défilait une série de flèches allant soit dans le même sens soit dans des directions différentes. Ensuite, les patients, dont l’activité électroencéphalographique était enregistrée, devaient fixer un point central et indiquer le sens de la flèche placée au centre.

Les chercheurs ont ainsi constaté que lorsque les flèches rentraient en conflit (c’est à dire n’allaient pas dans le même direction), les personnes atteintes de dyslexie faisaient plus d ‘erreur que les l’autre. Ainsi, les dyslexiques auraient aussi des troubles de l’attention visuelle. Une analyse plus approfondie des résultats a permis à l’équipe d’Anne Bonnefond de montrer que chez ces personnes, le champ visuel gauche semblait sous investi alors que le droit lui semblait a contrario surinvesti.
Ces différences d’acuité pourraient expliquer… les difficultés de lecture.

Forts de ces résultats les chercheurs strasbourgeois espèrent monter d’autres expériences du même style afin de comparer les personnes dyslexiques à d’autres patients atteints d’un retard de lecture moins grave… affaire à suivre…

Article écrit le 2013-07-30 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus