Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-08-12
Revue de presse

Tags: Myélome -  Celgène - 
Le traitement anticancéreux oral Pomalidomide désormais approuvé par la Commission européenne pour les patients atteints de myélome multiple récurrent/réfractaire – une rare forme de maladie du sang - Revue de presse
Le traitement anticancéreux oral Pomalidomide désormais approuvé par la Commission européenne pour les patients atteints de myélome multiple récurrent/réfractaire – une rare forme de maladie du sang

Celgene International Sàrl, une filiale à part entière de Celgene Corporation a annoncé aujourd'hui l'approbation, par la Commission européenne (CE), de Pomalidomide Celgene® (pomalidomide), associé à la dexaméthasone, pour le traitement des patients adultes atteints de myélome multiple récurrent/réfractaire (MMrr) ayant suivi au moins deux traitements antérieurs, incluant à la fois le lénalidomide et le bortézomib, et chez qui la maladie a progressé depuis le dernier traitement1. Celgene prévoit de lancer Pomalidomide Celgene dans l'UE sous le nom commercial « IMNOVID® », après dépôt d'une notification réglementaire auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) relative au changement de nom commercial.

Publicité

Le myélome multiple est un cancer du sang qui se caractérise par une prolifération incontrôlée et une accumulation de plasmocytes dans la moelle osseuse. Les plasmocytes sont des composants importants du système immunitaire chargés de la production d'anticorps qui contribuent à la lutte contre les infections. Presque tous les patients atteints de myélome multiple présentent un risque de rechute éventuelle, c'est-à-dire que leur maladie peut progresser malgré une réponse initiale au traitement.

« Chez la plupart des patients chez lesquels on a diagnostiqué un myélome multiple une rechute se produira à un moment ou à un autre et un grand nombre d'entre eux deviennent réfractaires à un certain nombre de traitements. L'urgence est désormais de mettre au point des agents nouveaux qui aident les patients qui ont tenté plusieurs thérapies et ont épuisé les options thérapeutiques actuelles », a déclaré le docteur Xavier Leleu, de l'Hôpital Huriez du CHRU Lille, en France. « L'approbation du pomalidomide, l'un de ces nouveaux agents, est une excellente nouvelle et un grand pas en avant pour ces patients de toute l'Europe qui ont besoin d'une nouvelle option de traitement efficace pour les aider à prendre en charge leur maladie. »

Alan Colowick, président de Celgene pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), ajoute : « Nous sommes engagés à concevoir des médicaments d'une importance vitale pour les personnes qui souffrent de maladies rares. Grâce à l'approbation reçue aujourd'hui, Celgene devient désormais une des rares sociétés à offrir des traitements pour le myélome multiple quel qu'en soit le stade - du diagnostic initial au soutien que le pomalidomide peut maintenant offrir aux patients en phase terminale de la maladie, qui ont épuisé toutes les autres options thérapeutiques ».

La décision de la CE est basée sur les résultats de l'étude MM-003, une étude multicentrique ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-08-12 par Business wire
Source: Communiqué de presse Celgène

Mots clés: Myélome Celgène


Publicité

En savoir plus