Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-09-04
Revue de presse

Tags: Cancer du foie -  Transgene - 
Transgene annonce que l’étude TRAVERSE (phase 2) avec Pexa-Vec dans le cancer du foie avancé n’a pas atteint son objectif principal - Revue de presse
Transgene annonce que l’étude TRAVERSE (phase 2) avec Pexa-Vec dans le cancer du foie avancé n’a pas atteint son objectif principal

Transgene (Paris:TNG) (Euronext Paris: FR0005175080) annonce aujourd’hui qu’une analyse des données d’efficacité de l’étude TRAVERSE vient d’être réalisée selon les termes du protocole clinique. TRAVERSE est une étude randomisée de phase 2b évaluant l’administration en deuxième ligne de traitement de Pexa-Vec chez des patients atteints de cancer du foie avancé. L’objectif principal de l’étude, la survie globale des patients recevant Pexa-Vec plus le traitement de support le plus adapté en comparaison avec les patients recevant le seul traitement de support, n’a pas été atteint. Pexa-Vec a été généralement bien toléré, avec un profil d’effets indésirables en ligne avec celui d’études précédentes de Pexa-Vec chez des patients atteints de cancer du foie avancé (carcinome hépato-cellulaire, ou HCC). Des analyses supplémentaires vont-être menées sur ces données pour en affiner l’interprétation.

Publicité

« Le cancer du foie, une maladie dévastatrice et hétérogène, à la progression rapide, a toujours représenté un défi pour le développement de nouveaux traitements » rappelle le Dr Tony Reid, professeur de médecine clinique (département d’hématologie-oncologie) du Centre de cancérologie Moores de l’Université de Californie à San Diego, clinicien-investigateur dans l’étude TRAVERSE. Il ajoute : « Malgré ce résultat décevant TRAVERSE est une étude bien menée et qui n’a présenté aucun problème inattendu de sécurité pour les patients. L’immunothérapie oncolytique, y compris Pexa-Vec, reste un domaine porteur de grandes promesses pour les patients et leurs médecins. »

« Nous sommes déçus que TRAVERSE n’ait pas atteint son objectif principal et ce notamment pour les patients qui n’ont que des options de traitements limitées à ce stade de leur maladie » commente Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. Il ajoute : « D’ici la fin de l’année, nous allons mener une analyse détaillée des données de TRAVERSE ainsi que des données d’autres études en cours avec Pexa-Vec. A ce stade, la décision d’initier l’an prochain pour Pexa-Vec une phase 3 en première ligne de traitement du cancer du foie avancé sera prise comme prévu d’ici la fin d’année. »

TRAVERSE est l’une des 5 études cliniques actuellement en cours avec Pexa-Vec. Les autres études sont menées dans le cancer du foie en première ligne, le cancer du rein, le cancer colorectal et le cancer des ovaires.


À propos du virus oncolytique Pexa-Vec :

Pexa-Vec (JX-594/TG6006, pexastimogene devacirepvec) est dérivé de la vaccine, un virus utilisé depuis des décennies comme vaccin anti-variolique. Pexa-Vec est génétiquement optimisé afin de garantir son innocuité, augmenter sa sélectivité à l’égard des cellules tumorales et l’armer d’une cytokine à même d’activer les agents de l’immunité mémoire : le facteur de croissance GM-CSF.

Pexa-Vec exploite les atouts singuliers du ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-09-04 par Buisness wire
Source: Communiqué de presse Transgene

Mots clés: Cancer du foie Transgene


Publicité

En savoir plus