Publicité
Accueil > Revue de presse > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-09-16
Revue de presse

Tags: Erema -  Maladie d'Alzheimer - 
90 % des Franc?ais seraient pre?ts a? se faire diagnostiquer la maladie
d'Alzheimer si c'e?tait possible. Etude Espace e?thique Alzheimer l TNS Sofres - Revue de presse
90 % des Franc?ais seraient pre?ts a? se faire diagnostiquer la maladie d'Alzheimer si c'e?tait possible. Etude Espace e?thique Alzheimer l TNS Sofres

A l’occasion de sa 3e Universite? d’e?te? Alzheimer qui se tiendra du 17 au 20 septembre 2013 a? Lille sur le the?me « Vouloir savoir : anticiper, diagnostiquer, mobiliser », l’Espace national de re?flexion e?thique sur la maladie d'Alzheimer (EREMA) a re?alise? avec TNS Sofres une nouvelle enque?te aupre?s des Franc?ais en les interrogeant sur le savoir pre?coce. En leur posant une question cle? : s’il existait un test fiable permettant de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer plusieurs anne?es avant l’apparition de tout sympto?me, que feriez-­vous ?

Publicité

La maladie d’Alzheimer toujours très présente à l’esprit des Français

Un peu plus d’un quart de la population (27%) se dit concerné par la maladie d’Alzheimer (soi-même touché, proche d’une personne touchée ou aidant une personne touchée par la maladie). 6 Français sur 10 environ estiment bien connaître la maladie : 50% assez bien et 9% très bien. Il leur arrive d’y penser pour eux (52%) mais un peu plus pour leurs proches (60%). Un réflexe marque la prégnance de la maladie : en cas de trous de mémoire, 62% des Français disent penser à la maladie d’Alzheimer. Pour la majeure partie (52%), c’est une « façon de parler » mais pour 10% de la population, cette pensée traduit une réelle inquiétude, en particulier pour les aidants (25%), c’est-à-dire les personnes qui soutiennent en ce moment une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer.

La quasi-totalité des Français seraient prêts à se faire diagnostiquer plusieurs années avant que n’apparaissent les symptômes
90% des Français interrogés se soumettraient à un test fiable permettant de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer plusieurs années avant l’apparition de tout symptôme si ce test existait. Ils sont quasiment aussi nombreux à dire qu’ils inciteraient leur conjoint ou leurs parents à faire ce test (respectivement 87% et 86%).
En revanche, ils ont plus de difficultés à envisager ce test pour leurs enfants (même si une grande quantité – 72% – y serait favorable). Cette volonté d’appréhender la maladie, avant que les premiers symptômes ne soient visibles, va se confirmer tout au long des échanges avec les interviewés : la part des Français prêts à faire ce test s’il existait, reste forte, même une fois rappelé qu’il n’existe pas de traitement permettant de guérir (80%).

Faire le test pour savoir (se rassurer...) et pour se préparer à l’arrivée possible de la maladie
Les ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-09-16 par Erema
Source: communiqué de presse Erema

Mots clés: Erema Maladie d'Alzheimer


Publicité

En savoir plus