Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus > cardilogie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-09-17
Vie de l'Hôpital : actus

Tags: stent -  prothèse auriculaire - 
Le CHU de Nîmes fait bénéficier ses patients de l’innovation thérapeutique en Cardiologie - Vie de l'Hôpital :  actus
Le CHU de Nîmes fait bénéficier ses patients de l’innovation thérapeutique en Cardiologie

Le CHU de Nîmes annonce avoir effectué deux interventions innovantes en Cardiologie financées par le budget recherche de l’Hôpital.

Publicité

Première Nationale : Pose d’un Stent Biorésorbable au niveau du tronc Coronaire Gauche

Un patient de 39 ans hospitalisé en urgence au CHRU de Nîmes pour une insuffisance coronarienne instable (syndrome de menace d’infarctus), a pu bénéficier d’une implantation, par l’équipe de Coronarographie du Service, d’un stent biorésorbable au niveau du tronc coronaire gauche. Il s’agit de la première implantation de ce type de stent dans le tronc coronaire gauche en France. Actuellement les lésions situées à ce niveau relèvent souvent d’un traitement chirurgical par pontages coronaires.

La procédure a été réalisée avec le contrôle d’un système d’imagerie intra-coronaire très précis (tomographie à cohérence optique (OCT)) permettant de visualiser et d’optimiser le bon positionnement du stent biorésorbable contre la paroi de l’artère coronaire.

Ce dispositif a la particularité de se dissoudre progressivement dans l’organisme pour disparaitre totalement en 24 à 36 mois, permettant une cicatrisation complète de l’artère qui retrouve son élasticité naturelle.

Ces stents constituent une avancée importante en pathologie coronarienne. Ce nouveau dispositif n’est pas encore pris en charge par l’assurance maladie. Le CHRU de Nîmes a prévu le financement de 35 stents biorésorbables pour l’année à venir grâce à son budget recherche et ainsi de faire bénéficier leurs patients d'un accès privilégié à l'innovation thérapeutique.

Première Régionale : Pose d’une prothèse au niveau de l’auricule gauche par voie percutanée.

Une nouvelle intervention a également été effectuée en Juillet dernier par l’équipe de Rythmologie du Service sur un autre patient qui ne pouvait pas recevoir le traitement angicoagulant habituel. Il s’agit de la première régionale de la fermeture percutanée de l’auricule gauche. Elle consiste à amener jusqu’au cœur une prothèse, par la mise en place par voie percutanée, sous contrôle permanent par imagerie et par échographie. L’endoprothèse est déployée à l’entrée de l’auricule gauche, ce qui permet de fermer ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-09-17 par CHU de Nimes
Source: Communiqué de presse CHU de NimesAccéder à la source


Publicité

En savoir plus