Publicité
Accueil > Fil actus Santé > neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-10-21
Fil actus Santé

Tags: Cerveau -  Maladie d'Alzheimer - 
Pour nettoyer son cerveau, le sommeil est nécessaire… - Fil actus Santé
Pour nettoyer son cerveau, le sommeil est nécessaire…

D’après une étude américaine publiée dans le dernier numéro de la revue Science, des chercheurs viennent de mettre au jour un processus nocturne qui permet à notre cerveau d’éliminer toutes les toxines accumulées pendant la journée. Les premiers travaux ont été menés chez la souris.

Publicité

Notre cerveau fonctionnerait comme le disque dur d’un ordinateur. Afin de gagner de la place, la nuit, au cours du sommeil, ce dernier lancerait un mécanisme qui permet de nettoyer le liquide céphalo-rachidien circulant entre les cellules nerveuses, en supprimant les toxines, résidus de l’activité cérébrale diurne. Ainsi, chez la souris, le processus, baptisé "glymphatique", permettrait d’élargir de 60 % l’espace entre les cellules.

Au réveil, libéré de ses toxines, notre cerveau serait apte à affronter une nouvelle journée. Le système découvert par Maiken Nedergaard et ses collaborateurs de la faculté de médecine de l'université américaine de Rochester, dans l'Etat de New York, pourrait par ailleurs expliquer la capacité récupératrice du sommeil.

C’est en injectant du colorant dans le liquide céphalo-rachidien des souris et en analysant les images obtenues par IRM que les chercheurs ont découvert que ce dernier circulait plus vite quand les murins étaient endormis.

L’intérêt principal de cette découverte réside notamment dans la capacité de notre cerveau à s’auto-nettoyer. En comprenant les mécanismes impliqués dans ce processus, les chercheurs espèrent ouvrir la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques pour lutter contre les maladies neurodégénératives, dont la principale cause est l’accumulation de toxines dans le liquide céphalo-rachidien.

Article écrit le 2013-10-21 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus