Publicité
Accueil > Fil actus Santé > neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-10-28
Fil actus Santé

Tags: Maladie d'alzheimer -  mutation génétique - 
Alzheimer : 11 nouveaux gènes jugés responsables… - Fil actus Santé
Alzheimer : 11 nouveaux gènes jugés responsables…

Un consortium international de chercheurs, coordonné par une équipe française, affiliée à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), vient d’identifier 11 nouveaux gènes pouvant être impliqué dans la survenue de la maladie d’Alzheimer. C’est ce que révèle une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Nature Genetics.

Publicité

La maladie d’Alzheimer est le résultat d’un double processus : l’accumulation en plaques de peptides anormaux bétâ-amyloïdes dans le cerveau, et l'augmentation de la capacité de phosphorylation de la protéine tau, qui entraînent une concentration élevée de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. D’après les dernières données épidémiologiques, les experts estiment qu’à travers le monde, plus de 35 millions de personnes seraient concernées. Actuellement, il n’existe aucun traitement curatif ou préventif à cette maladie.

Afin de mieux comprendre les mécanismes et les causes impliqués dans la survenue de cette maladie neurodégénétative, Philippe Amouyel et ses collaborateurs de l’unité mixte de recherche (UMR) Inserm-Institut Pasteur de Lille-Université Lille Nord de France, en collaboration avec une équipe de 189 chercheurs venant du monde entier, ont analysé plus de 8 millions de mutations génétiques. Ils ont ainsi pu mettre en évidence 11 nouveaux facteurs de susceptibilité génétique.

Cette formidable aventure au cœur du génome et de la plus importante des maladies neurodégénératives a commencé, il y a plus de 15 ans, avec la découverte du premier gène de susceptibilité génétique à la maladie d’Alzheimer. Depuis, neuf autres mutations génétiques ont été identifiées comme étant potentiellement des facteurs de risques de développer ce type de pathologie.

C’est dans cette continuité que s’inscrivent les travaux menés par Philippe Amouyel et son consortium de chercheurs. Devant, le nombre croissant de gènes susceptibles d’entraîner l’apparition de la maladie d’Alzheimer, en 2010, les principaux responsables des études génétiques menées sur cette affection ont décidé d’unir leurs forces. Ils ont ainsi mis en place le programme International genomics of Alzheimer project (I-GAP). Trois ans, après sa création, c’est 11 nouveaux facteurs de susceptibilité génétique, qui ont été mis au jour. Ces derniers permettraient, selon l’équipe de Philippe Amouyel, de mieux comprendre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-10-28 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: communiqué de presse InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus