Publicité
Accueil > Fil actus Santé >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-10-29
Fil actus Santé

Tags: VIH/sida -  Rétrovirus , trithérpaie - 
VIH/sida : des réservoirs du virus plus nombreux que prévus - Fil actus Santé
VIH/sida : des réservoirs du virus plus nombreux que prévus

Guérir du VIH/sida, serait-ce une utopie ? C’est malheureusement ce qui ressort d’une étude dont les résultats viennent d’être publiés dans la dernière édition de la revue Cell. En séquençant l’ADN du virus, des chercheurs américains ont découvert que le nombre de réservoirs viraux latents des personnes séropositives sous traitement serait 60 fois plus important que celui estimé jusqu’alors… Cet état de fait pourrait sérieusement compliqué les efforts de recherche dans la lutte pour éradiquer le virus…

Publicité

Depuis plusieurs mois, les nouvelles du front dans la lutte contre le VIH étaient plutôt porteuses d’espoir. Plusieurs cas de guérison fonctionnelle ont, en effet, alimenté les colonnes de nos quotidiens et ont laissé entrevoir la possibilité d’en finir dans un futur proche avec le sida. Ces avancées thérapeutiques ne doivent pas faire oublier le quotidien des 35,5 millions de personnes touchées par le sida dans le monde, dont seulement 9,7 ont accès à un traitement antirétriviral. Si les trithérapies ont permis d’améliorer considérablement l’espérance de vie des séropositifs en repoussant le virus dans ses retranchements et en entraînant sa dormance dans des cellules réservoirs, il ne faut pas oublier que, dans la majorité des cas, les traitements doivent être pris à vie. Un arrêt de ces derniers est souvent à l’origine d’un réveil du virus et d’un retour de la maladie.

Grâce à la trithérapie, il est actuellement possible de contrôler la charge virale et de rendre le virus indétectable. Loin d’avoir disparu de l’organisme, ce dernier cesse de se répliquer et mêle son ADN à celui de certains lymphocytes T. c’est ce que l’on appelle des réservoirs. Tapi dans l’ombre, à l’abri des médicaments, le virus attend ainsi patiemment le moment propice pour refaire surface et envahir à nouveau l’organisme hôte. Afin d’éradiquer définitivement le VIH, des chercheurs du monde entier tentent, en vain, de percer les mystères de ces réservoirs afin des les éliminer.

C’est dans ce contexte que s’inscrivent les travaux de Robert Siliciano, et de ses collaborateurs de l'Université Johns Hopkins. Afin de déterminer le nombre exact de réservoirs viraux dans l’organisme d’une personne infectée par le VIH, les chercheurs ont mis au point une technique qui non seulement mesure la taille du réservoir viral mais permet aussi d’avoir des données sur ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-10-29 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus





: Sur le même thème...