Publicité
Accueil > ANSM > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-11-28
ANSM

Tags: ANSM -  Hémophilie - 
Clopidogrel et risque d’hémophilie acquise  - ANSM
Clopidogrel et risque d’hémophilie acquise

Un faible nombre de cas d’hémophilie acquise associée au traitement par clopidogrel chez des patients sans antécédent d’anomalie de l’hémostase ont été rapportés. Ces cas, au regard du nombre important de patients traités par clopidogrel, ne remettent pas en cause le rapport bénéfice risque de ces médicaments.

Publicité

Toutefois, il est rappelé que :

L’hémophilie acquise doit être rapidement diagnostiquée afin de réduire la durée pendant laquelle le patient présente un risque de saignements et éviter ainsi tout saignement majeur.
En cas de confirmation de la prolongation isolée du temps de céphaline activée (TCA), avec ou sans saignement, l’hémophilie acquise doit être envisagée.
Les patients ayant un diagnostic confirmé d’hémophilie acquise doivent être pris en charge par un spécialiste : le traitement par clopidogrel doit être arrêté et les procédures invasives doivent être évitées.



Article écrit le 2013-11-28 par ANSM
Source: Lettre aux professionnels de santé ANSM Accéder à la source

Mots clés: ANSM Hémophilie


Publicité