Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-12-02
Fil actus Santé

Tags: Cancer du sein -  Cholestérol - 
Cholestérol en excès : un facteur aggravant des cancers du sein ? - Fil actus Santé
Cholestérol en excès : un facteur aggravant des cancers du sein ?

Un niveau élevé de cholestérol chez la souris serait suspecté de favoriser la croissance et la propagation du cancer du sein. Si cette corrélation a déjà été mise en évidence, les chercheurs de la Duke University viennent de montrer qu’un traitement à base de statines, médicaments anti-cholestérol de référence, permettait de réduire considérablement ce risque aggravant. C’est ce que suggère une étude publiée dans la dernière édition de la revue Science .

Publicité

En France, le cancer du sein est la première cause de décès par cancer chez la femme. Chaque année, plus 53 000 de nos concitoyennes seraient touchées par cette maladie, et un peu moins de 12 000 d’entre elles décéderaient. D’après les dernières données épidémiologiques, une femme sur huit sera frappée par ce type de tumeur au cours de sa vie. C’est un fait : la fréquence du cancer du sein chez les populations occidentales ne cesse d’augmenter. En cause, plusieurs facteurs tels l’alimentation, la sédentarité, et le vieillissement de la population. Actuellement, il existe plusieurs traitements pour lutter contre cette maladie. Toutefois, la garantie d'un meilleur taux de survie dépend d'une démarche quasiment incontournable : le dépistage précoce.

En étudiant l’impact d’une cholestérolémie élevée sur l’évolution d’une tumeur des glandes mammaires chez la souris, Donald McDonnell et ses collaborateurs de la Duke University ont découvert qu’un métabolite du cholestérol, le 27-Hydroxycholesterol (27HC) qui aurait comme particularité d’imiter l'hormone œstrogène, agirait sur le cancer en stimulant sa croissance et sa propagation.

Pour rappel, l’hormone féminine, l’œstrogène, est à l’origine d’un peu plus des trois-quarts des cancers du sein. Ainsi en imitant cette protéine, le 27HC agirait de la même façon sur les cellules cancéreuses en favorisant leur croissance et en augmentant les risques de la survenue de métastases.

Forts de ce constat alarmant, les chercheurs ont mené une étude afin de savoir si les médicaments anti-cholestérol de référence permettaient d’enrayer la propagation du cancer. Ils ont ainsi administré des statines à des souris ayant une forte cholestérolémie. Très vite, ils ont pu constater l’effet positif de ces traitements.

Un bon contrôle de ce cholestérol permettrait de réduire les risques d’aggraver une tumeur des glandes mammaires. D’autres travaux sont en cours afin de montrer que cette corrélation découverte chez les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-12-02 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus