Publicité
Accueil > Revue de presse > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-12-03
Revue de presse

Tags: Cerveau -  adolescence -  puberté -  Fondation Ipsen - 
 Le 13ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen dans la série Endocrinologie : «Cerveau, adolescence et puberté»  - Revue de presse
Le 13ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen dans la série Endocrinologie : «Cerveau, adolescence et puberté»

Nous connaissons tous les perturbations de l'adolescence : les modifications physiques, psychologiques et sociales impliquées dans la phase de transition essentielle entre l'enfance et l'âge adulte. Le cerveau humain subit des modifications structurelles et fonctionnelles considérables pendant l'adolescence, générées par les modifications hormonales associées à la maturation du système reproducteur pendant la puberté. Les mécanismes associant ces modifications et leurs implications dans le bien-être au cours de l'adolescence ont fait l'objet d'un débat entre treize experts reconnus au niveau international lors du 13ème Colloque Médecine et Recherche de la série Endocrinologie organisé par la Fondation IPSEN à Paris, le lundi 2 décembre. Les organisateurs étaient Jean-Pierre Bourguignon (Université de Liège, Belgique), Jean-Claude Carel (Hôpital Robert Debré, Paris, France), Jacques Young (Université Paris Sud and Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital Bicêtre, Inserm U693, Paris, France) et Yves Christen (Fondation Ipsen, Paris, France).

Publicité

Cette réunion a permis de compléter les connaissances sur les perturbations survenant à l'adolescence et sur la manière dont les modifications complexes et délicates déclenchées par la puberté peuvent être perturbées, entraînant de graves problèmes de comportement et de santé mentale et d’envisager des méthodes concrètes pour faciliter la transition difficile entre l'enfance et l'âge adulte.

La puberté, l'événement qui définit l'adolescence, correspond au processus biologique qui met en place la compétence reproductive. Tandis que s’accroit la production des hormones par les gonades, les développements physiques, psychologiques et comportementaux associés à l'adolescence apparaissent. Dans le cerveau, l'interaction complexe entre les hormones gonadiques et les structures cérébrales génère une réorganisation structurelle et fonctionnelle, particulièrement dans les régions associées au comportement social, au traitement des émotions, au plaisir et à la récompense, ainsi qu'au processus décisionnel et à l'action (Cheryl Sisk, Michigan State University, East Lansing, USA). Les modifications structurelles, détectées par l'imagerie à résonance magnétique (IRM), sont corrélées à l'âge chronologique et au statut pubertaire (Anne-Lise Goddings, UCL Institute of Child Health, Londres, RU). L’IRM fonctionnelle montre que le taux de développement diffère entre les diverses structures, apportant ainsi des éléments permettant de comprendre le développement cognitif au cours de l'adolescence. Pendant le développement du cerveau adolescent, non seulement la taille du cerveau augmente, mais, plus important encore, ses interconnexions se multiplient ; les modifications peuvent être corrélées au sexe, à la santé et à la maladie, ainsi qu'à la cognition et au comportement (Jay Giedd, National Institute of Mental Health, Bethesda, USA). La consommation de drogue, une conséquence fréquente de la tendance des adolescents à faire des expériences et à prendre des risques, peut affecter le développement du cerveau : des souris recevant de la cocaïne montrent un développement anormal des structures du cerveau social et une ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2013-12-03 par Business wire
Source: Communiqué de presse Fondation Ipsen

Mots clés: Cerveau adolescence puberté Fondation Ipsen


Publicité

En savoir plus