Publicité
Accueil > ANSM > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-12-10
ANSM

Tags: VIH/sida -  Trithérapie -  Vaccin - 
VIH/sida : test sur l’homme d’un vaccin thérapeutique… - ANSM
VIH/sida : test sur l’homme d’un vaccin thérapeutique…

L’Espagne serait sur le point de mettre en place un essai clinique pour tester sur des humains un vaccin contre le VIH/sida, élaboré par un consortium européen de chercheurs. C’est ce qu’a révélé le chef du département des maladies infectieuses de l'hôpital Clinic de Barcelone lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier. Grâce à ce traitement thérapeutique, il serait possible de neutraliser la propagation du virus et ainsi d’éviter aux patients la prise à vie des antirétroviraux.

Publicité

C'est un nouveau pas vers l’éradication du VIH/sida qui pourrait être franchi dans les mois à venir en Espagne. En effet, Felipe Garcia et ses collaborateurs de l'institut de recherches du Clinic de Barcelone, IDIBAPS, en partenariat avec quatre autres centres en Espagne, aux Pays-Bas et en Belgique, s’apprête à tester sur des patients séropositifs une nouvelle version d’un vaccin thérapeutique contre le VIH. Doté d'un budget de six millions d'euros, le projet, financé par la Commission européenne, permettrait d’obtenir chez les malades une guérison fonctionnelle. En tout cas, c’est l’objectif que souhaite atteindre les chercheurs.

Ce vaccin thérapeutique, qui porte le doux nom de VIH-TriMix-ARNm, serait une version améliorée de celle présentée en début d’année par les mêmes chercheurs. Pour rappel, ce dernier avait permis de réduire de prés de 90 % la charge virale chez les séropositifs qui avaient participé aux essais cliniques.

L’équipe de Felipe Garcia espère que la nouvelle version de ce traitement thérapeutique soit tout aussi efficace voire qu'elle permette aux patients vaccinés de contrôler leur charge virale sans avoir recours à la trithérapie à vie. Par ailleurs, au delà de l’intérêt médical, les chercheurs soulignent le fait que ce vaccin, qui se base sur les molécules ARN messagers, qui transportent l’information génétique permettant la fabrication de protéines utiles à la propagation du virus, est facilement commercialisable.

Dans l’attente des résultats sur les animaux qui devraient être publiés au cours de l’année prochaine, les chercheurs espagnols préparent les essais cliniques qui devraient débuter en 2015…

Article écrit le 2013-12-10 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFP Accéder à la source

Mots clés: VIH/sida Trithérapie Vaccin


Publicité

En savoir plus