Publicité
Accueil > Revue de presse > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-01-07
Revue de presse

Tags: Adocia -  insuline -  diabète - 
Adocia lance une étude clinique de phase IIa sur sa formulation d’insuline analogue ultra-rapide - Revue de presse
Adocia lance une étude clinique de phase IIa sur sa formulation d’insuline analogue ultra-rapide

Adocia, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments «best-in-class» à partir de molécules thérapeutiques déjà approuvées, en particulier de protéines et d’anticancéreux, annonce aujourd’hui le lancement d’une étude clinique de phase IIa sur la formulation ultra-rapide de l’insuline Lispro (Humalog®, Eli Lilly) combinée à sa technologie propriétaire BioChaperone®.

Publicité

Cette étude vise à démontrer que la formulation BioChaperone Lispro a une action plus rapide que Humalog, ce qui conduirait à un meilleur contrôle de la glycémie des patients après la prise d’un repas. Au cours de cette étude, les profils pharmacodynamique et pharmacocinétique de la formulation BioChaperone Lispro seront comparés à ceux d’Humalog, dans une étude croisée (cross-over) chez 36 patients diabétiques de type 1, sous clamp euglycémique. Les premiers patients de cette étude en double-aveugle, réalisée par Profil, une CRO allemande spécialisée dans le diabète, ont déjà été traités. Les résultats de l’étude sont attendus au cours du deuxième trimestre 2014.

Adocia engage ainsi la deuxième étape du plan de développement clinique de son projet d’insuline analogue ultra-rapide. Lors de la première étude clinique de phase I réalisée par Eli Lilly sur volontaires sains, la formulation BioChaperone Lispro a atteint tous les objectifs cliniques définis.

« L’objectif d’une insuline analogue ultra-rapide est d’améliorer le contrôle de la glycémie post-prandiale afin d’éviter les hyperglycémies qui sont responsables d’effets secondaires à long terme tels que la rétinopathie ou les problèmes cardiovasculaires », commente Olivier Soula, Directeur Général Délégué et Directeur de la R&D d’Adocia. « Après cette deuxième étape, notre intention est de suivre un développement clinique accéléré comme celui qu’a réalisé Novo Nordisk pour la reformulation de l’insuline Aspart. »

« Nous avons démontré en préclinique que BioChaperone avait le même effet d’accélération sur les trois insulines analogues rapides du marché, Humalog, NovoLog® (Novo Nordisk) et Apidra® (Sanofi). Cette étude clinique sur Humalog devrait donc permettre d’établir la preuve du concept chez l’homme pour l’ensemble de ces insulines. Elles représentent un marché de 5 milliards de dollars, en pleine croissance », précise Gérard Soula, PDG d’Adocia.

A propos du diabète
Plus de 382 millions de personnes souffrent actuellement du diabète dans ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2014-01-07 par Business wire
Source: Communiqué de presse Adocia

Mots clés: Adocia insuline diabète


Publicité

En savoir plus