Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-01-07
Fil actus Santé

Tags: DMP - 
Dossier médical personnalisé : l’autopsie d’un échec ? - Fil actus Santé
Dossier médical personnalisé : l’autopsie d’un échec ?

Après de multiples rebondissements, retards et autres déboires, le dossier médical personnalisé (DMP) avait fini par voir le jour dans plusieurs régions au début de l’année 2011. Trois ans plus tard, le bilan est plutôt mitigé. Destiné à améliorer la médecine de ville et le suivi des patients, le DMP devait aussi permettre à l’Assurance maladie de faire des économies. Il n’en est rien. C’est en tout cas ce qui ressort d’un rapport publié, hier par Le Parisien.

Publicité

En février dernier, un rapport de la Cour des Comptes faisait déjà état du coût financier de la mise en place sur le territoire national du DMP. Un an plus tard, rien ne semble avoir changé. En tout pour 418 000 dossiers créés avec le consentement du patient, les dépenses engagées par l’assurance maladie s’élèveraient actuellement à plus de 500 millions d’euros, soit 1 200 euros pour ouvrir un seul dossier. Face à ce constat, la plupart des experts estiment que cette opération est un véritable fiasco.
Au delà du coût inhérent à la mise en place d’un nouveau système de traitement des dossiers médicaux, les investissements d’interopérabilité et les différentes expérimentations pour améliorer le système ont grevé le budget. D’autant plus que la plupart des démarches se sont avérées infructueuses et ont été abandonnées.
Plus grave, c’est une véritable défaillance de pilotage du DMP qui est en cause. D’après l’article paru dans Le Parisien, rien n’a été fait pour accompagner la mise en place du DMP sur l’ensemble du territoire. En effet, aucune stratégie à long terme n’a été pensée et surtout aucun budget n’a été consacré par l’Etat au développement de cet outil depuis plus de deux ans.

Alors que l’intérêt médical d’un tel système a été mis en évidence à plusieurs reprises par de nombreux spécialistes, le projet n’a pas bénéficié d’une réelle aide et tourne en roues libres depuis sa création en 2011. C’est d’autant plus troublant, qu’en parallèle, le Dossier Pharmaceutique (DP), lancé fin 2008 et ayant pour objectif de simplifier les démarches des patients, est un véritable succès. En effet, selon les dernières données fournies par l’Assurance maladie, plus de 98 % des officines et 28 millions de personnes l’ont adopté… Dans les mois à venir, va-t-on assister à un enterrement ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-01-07 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Le Parisien - Cour des comptesAccéder à la source


Publicité

En savoir plus