Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-01-09
Fil actus Santé

Tags: Canabis -  SEP -  Cancer - 
SEP : un médicament dérivé du cannabis autorisé en France - Fil actus Santé
SEP : un médicament dérivé du cannabis autorisé en France

Après la publication en juin dernier d’un décret au Journal officiel autorisant la possibilité de commercialiser sur le sol français un médicament à base de cannabis, une nouvelle étape vient d’être franchie. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient, pour la première fois, de donner son feu vert pour que soit délivré à ce type de traitement une autorisation de mise sur le marché pour un usage limité aux patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

Publicité

Déjà disponible dans plusieurs pays européens, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni, Le Sativex® des laboratoires pharmaceutiques allemands Bayer est un spray buccal à base de cannabis concentré, qui aide certains patients atteints de sclérose en plaques à supporter leur état. En effet, le traitement est constitué notamment d’extraits de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et de cannabidiol (CBD).
Attendue par de nombreux malades espérant, grâce à ce type de traitement, voir enfin disparaître certaines douleurs et contractures sévères, résistantes à d'autres médicaments déjà existants, l’AMM qui vient d’être accordée par l’ANSM est un pas de plus vers la commercialisation en France du Sativex® qui sera distribué par le laboratoire Almirall.
Loin d’ouvrir la voie à la dépénalisation du cannabis, la prescription de ce type de traitement sera très encadrée. Il est indiqué pour le traitement des "spasticités modérées à sévères". C’est à dire les contractures involontaires et douloureuses observées chez les patients atteints d’une SEP.
Si le Sativex est le premier médicament à bénéficier d’une AMM, le Marinol, autre traitement dérivé de cannabis, obtenu par synthèse, est depuis plusieurs années prescrit à certains patients sous chimiothérapie pour contrer les nausées et vomissements dans le cadre spécifique d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU).

Article écrit le 2014-01-09 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information Hospitalière
Source: ANSMAccéder à la source


Publicité

En savoir plus