Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-01-13
Fil actus Santé

Tags: Leucémie -  sénescence cellulaire - 
Leucémie : mécanisme d’action d’un traitement ciblé enfin dévoilé… - Fil actus Santé
Leucémie : mécanisme d’action d’un traitement ciblé enfin dévoilé…

Des chercheurs français viennent de mettre au jour le mode d’action d’un traitement ciblé de la leucémie aiguë promélocytaire. D’après leurs travaux, dont les résultats viennent d’être publiés dans la dernière édition de la revue Nature Medecine, la stratégie thérapeutique visant à soigner ce cancer du sang particulier entrainerait un ensemble de mécanismes moléculaires qui induiraient à terme la sénescence cellulaire et ainsi la guérison du patient. Cette découverte pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes de recherche dans la lutte contre d’autres types de cancer…

Publicité

Cancer du sang, la leucémie se décline sous plusieurs formes, dont la plus connue est la Leucémie myéloïde chronique. Hugues de Thé et ses collaborateurs de l’Hôpital Saint-Louis à Paris, de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), du CNRS et de l’Université Paris-Diderot, se sont intéressés à un type très rare de cette maladie : la leucémie aiguë promélocytaire. Le principal intérêt de cette pathologie, c’est que le traitement ciblé permet la guérison totale de la majorité des personnes qui en sont atteintes.

Une étude approfondie de cette leucémie a permis de montrer que son origine est liée à des mutations au sein de deux gènes : RAR et PML. Ces modifications entraînent une activation spécifique de la protéine PML/RARA engendrant, par différents mécanismes la prolifération des cellules cancéreuses, responsables de la maladie. Pour combattre ce phénomène, il existe un traitement ciblé qui associe l’acide rétinoïque (une hormone) et de l’arsenic. Ainsi combinées, ces deux molécules agissent sur la protéine PML/RARA en l’inactivant et en la détruisant, ce qui entraîne l’élimination des cellules souches leucémiques.

Si l’efficacité de ce traitement ciblé est connue depuis longtemps, son mécanisme restait jusqu’à présent non élucidé. Afin de mieux comprendre son mode d’action, l’équipe d’Hugues de Thé ont mené différents travaux d’exploration. Ils ont ainsi découvert que le deux molécules associées, une fois dans l’organisme, déclenchent une série d’événements (traitement, dégradation de PML/RARA, reformation des corps nucléaires, activation de p53), qui entraînent à terme la senescence des cellules cancéreuses. En fait, c’est en agissant au final sur la protéine p53, impliquée dans la prolifération cellulaire, que ce traitement permet de détruire les cellules souches leucémiques et ainsi guérir le patient.

Suite à cette découverte, les chercheurs espèrent mettre au point d’autres types ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-01-13 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo: © wikimedia commons)