Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Immunologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-01-14
Fil actus Santé

Tags: arthrite -  Psoriasis -  système immunitaire - 
Découverte d’une molécule impliquée dans les inflammations chroniques

  - Fil actus Santé
Découverte d’une molécule impliquée dans les inflammations chroniques

Les maladies inflammatoires auraient-elles une origine commune ? C’est ce que suggère une étude menée par des chercheurs de l'université de Copenhague. En effet, leurs travaux, dont les résultats sont publiés dans la dernière édition de la revue PLoS ONE, ont montré qu’une protéine jouerait un rôle clé dans l’apparition des inflammations chroniques entraînant des pathologies aussi variées que le psoriasis, l’arthrite, ou les maladies inflammatoires de l’intestin (Mici). Cette découverte pourrait ouvrir la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques pour lutter contre ces types d’affections.

Publicité

Comprendre les mécanismes impliqués dans la survenue des inflammations chroniques est la voie de recherche choisie par Kirsten Reichwald et ses collaborateurs de la faculté de médecine de l'université de Copenhague. Pour cela, à partir de techniques innovantes, ils ont étudié le processus à l'origine de ces inflammations qui finissent, à terme, par se transformer en véritables affections particulièrement douloureuses et handicapantes, et qui touchent non seulement les os et les articulations, mais aussi la peau.

Leurs observations ont permis de confirmer que c’était la présence d’un agent pathogène qui poussait l’organisme à réagir en activant le système immunitaire. En cherchant à se défendre, notre corps répond parfois de façon disproportionnée, ce qui provoque une inflammation qui peut finalement entraîner une arthrite ou un psoriasis. En étudiant de près les différents événements à l’origine de cette sur-réaction, les chercheurs ont découvert qu’une seule protéine, appelée TL1A, pouvait entraîner le "déraillement" de notre système immunitaire et ainsi, faciliter le phénomène d’inflammation. C’est en analysant les échantillons sanguins de 50 personnes que l’équipe de Kirsten Reichwald est arrivée à cette conclusion. Forts de ces premières données, les chercheurs danois travaillent déjà sur la mise au point de traitements permettant de bloquer l’action de cette protéine et ainsi, de réduire les risques d’inflammations chroniques… Affaire à suivre…

Article écrit le 2014-01-14 par Olivie Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : © wikimedia commons)