Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-02-27
Fil actus Santé

Tags: Pancréas -  Diabète -  Insuline - 
Pancréas bio-artificiel, un espoir pour les diabétiques… - Fil actus Santé
Pancréas bio-artificiel, un espoir pour les diabétiques…

Des chercheurs français ont mis au point un pancréas bio-artificiel capable de produire directement de l’insuline dans l’organisme. Testé avec succès sur des animaux, ce dispositif unique pourrait faire l’objet d’essais cliniques sur l’homme au cours des deux prochaines années. Cette découverte pourrait, à terme, modifier considérablement la prise en charge des patients atteints d’un diabète de type 1.

Publicité

Maladie non transmissible et chronique, le diabète est un trouble du métabolisme qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang, dû à une résistance des cellules à l’action de l’insuline : quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à en produire suffisamment. Le patient est alors obligé de s’injecter cette hormone par voie intraveineuse, plusieurs fois par jour. Il existe deux formes de diabète : l’insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2" qui touche le plus souvent les personnes en surpoids (ou obèses), ce dernier étant souvent appelé "diabète gras". Actuellement, on estime que plus de 3,5 millions de Français sont diabétiques, dont 160 000 atteints d’un diabète de type 1.

Afin d’améliorer la qualité de vie des patients atteints d’un diabète insulino-dépendant, Eric Renard, coordinateur du service d'endocrinologie au CHU de Montpellier, ses collaborateurs du Centre de transfert de technologie du Mans (CTTM), le Centre européen d'étude du diabète (CEED) à Strasbourg, et la société "Statice" à Besançon, ont mis au point un tout nouveau dispositif qui aurait tous les avantages d’une greffe sans en avoir les inconvénients : le pancréas bio-artificiel.

Pour fonctionner, le système, constitué d’un petite poche semi-perméable de dix centimètres de côté comprenant une membrane ayant pour fonction la rétention de cellules vivantes capables de produire de l’insuline à la demande, est implanté dans le ventre du patient à proximité du pancréas déficient. Ainsi, une fois équipé, le patient ne devrait plus avoir besoin de s’injecter l’insuline.

Par ailleurs, le dispositif a été conçu de telle sorte qu’il laisse passer les éléments essentiels à la vie des cellules, tels l’oxygène ou le glucose, mais ne permette pas aux anticorps du système immunitaire de s’approcher. Le patient n’a donc pas besoin de prendre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-02-27 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus