Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-11-23
Politique de Santé - Santé publique

Tags:
L'offre de soins dans les communes périurbaines de France métropolitaine (hors Ile-de-France). - Politique de Santé - Santé publique
L'offre de soins dans les communes périurbaines de France métropolitaine (hors Ile-de-France).

En France, à partir des années 70, les villes ont débordé sur l'espace rural au-delà des banlieues. Dans cet espace qualifié de « périurbain » où se côtoient ville et campagne, se trouvent des paysages très hétérogènes : des villes résidentielles, des zones industrielles et commerciales, de larges étendues agricoles, des lieux de villégiature avec résidences secondaires...

Publicité

En France, à partir des années 70, les villes ont débordé sur l'espace rural au-delà des banlieues. Dans cet espace qualifié de « périurbain » où se côtoient ville et campagne, se trouvent des paysages très hétérogènes : des villes résidentielles, des zones industrielles et commerciales, de larges étendues agricoles, des lieux de villégiature avec résidences secondaires...
A l'aide d'indicateurs démographiques et socio-économiques, sept types de communes périurbaines ont été identifiés, puis regroupés en trois catégories : le type urbain, se situant juste à la périphérie des pôles urbains ; le type industriel, formant une deuxième couronne et le type rural et âgé, le plus éloigné des pôles urbains.

A partir de cette typologie, la répartition de l'offre de soins de premier recours a été analysée, afin d'évaluer les besoins et d'anticiper les probables déséquilibres à venir. Quatre types de communes semblent poser problème. Tout d'abord, deux classes sont confrontées à la faiblesse de l'offre de soins : la classe la plus agricole du périurbain (classe 7), constituée d'une forte proportion de personnes âgées ainsi que la classe de type industriel et agricole (classe 3), jeune et faiblement peuplée. Deux autres classes sont à surveiller (classes 4 et 5). De type industriel, elles cumulent de nombreux indicateurs socio-économiques défavorables mais contrairement aux classes précédentes, elles bénéficient de fortes densités de professionnels associées à des niveaux d'activité élevés, illustrant une forte demande de soins. Or, ces communes enregistrent également une forte proportion de professionnels en fin de carrière et leur départ à la retraite dans les années à venir risque de provoquer une pénurie dans ces zones.



Cette analyse est la synthèse du rapport n° 1553 "L'offre de soins dans les communes périurbaines de France métropolitaine (hors Île-de-France)" qui est paru au mois d'octobre 2004.


lire l'étude...

Article écrit le 2004-11-23 par Philippe Le Fur, Véronique Lucas-Gabrielli
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus