Publicité
Accueil > Revue de presse > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-03-06
Revue de presse

Tags: GE Healthcare -  stent - 
Une étude comparative indépendante montre que l’utilisation de l'agent Visipaque™ (iodixanol) de GE Healthcare permet d'obtenir une meilleure qualité d’image des stents coronariens pendant une angiographie par tomodensitométrie  - Revue de presse
Une étude comparative indépendante montre que l’utilisation de l'agent Visipaque™ (iodixanol) de GE Healthcare permet d'obtenir une meilleure qualité d’image des stents coronariens pendant une angiographie par tomodensitométrie

GE Healthcare a annoncé aujourd’hui les résultats d’une étude indépendante qui a montré que l’utilisation de l’agent de contraste iso-osmolaire Visipaque™ 320 (iodixanol 320 mg I/ml) offre une meilleure qualité d’image des stents coronariens durant une coronarographie- TDM à plusieurs détecteurs que l’iomeron® 400 (ioméprol 400 mg l/ml), lorsqu’il est injecté avec un débit (5,0 ml/s) et volume (80 ml) identiques. Les patients ayant reçu une injection de Visipaque 5,0 ml/s ont également ressenti moins de sensations de chaleur et de battements cardiaques prématurés, et leur fréquence cardiaque globale était moins affectée durant le scintigramme. Ces données ont été publiées en ligne dans le Journal of Cardiovascular Computed Tomography.

Publicité

« Bien que la coronarographie- TDM à plusieurs détecteurs soit de plus en plus utilisée comme outil non invasif pour évaluer les stents coronariens et les pontages aortocoronariens, on ignorait jusqu’à présent si les caractéristiques de l'agent de contraste iodé affectaient la performance du diagnostic », a déclaré le professeur Daniele Andreini, auteur principal de l’étude, du Centro Cardiologico Monzino de Milan, en Italie.

À propos de l'étude
Cette étude a évalué 254 patients faisant l’objet d’un suivi de stent coronarien par coronarographie- TDM à plusieurs détecteurs avec de l'iomeron 400 à un débit de 5,0 ml/s (groupe 1, n=83), Visipaque 320 à un débit de 6,2 ml/s (groupe 2, n=87) et Visipaque 320 à un débit de 5,0 ml/s (groupe 3, n=84). La fréquence cardiaque (FC) immédiatement avant et à la fin du scintigramme, la variation de la fréquence cardiaque, les battements cardiaques prématurés et les sensations de chaleur sur l’échelle analogue visuelle après scintigramme ont été enregistrés.

L’étude a révélé que la capacité d’évaluation globale du stent était nettement supérieure chez les patients ayant reçu Visipaque 320 à 5,0 ml/s, en comparaison avec ceux ayant reçu Visipaque 320 à 6,2 ml/s (98 % contre 91 %) ou de l’iomeron 400 à 5,0 ml/s (98 % contre 92 %), du fait du nombre inférieur d’artéfacts graves relevés dans le groupe 3 (n=7) par rapport aux groupes 2 (n=21) et 1 (n=26). En outre :
- Bien que les fréquences cardiaques juste avant l’imagerie médicale étaient similaires dans les trois groupes, à la fin de celle-ci la fréquence cardiaque des patients ayant reçu Visipaque 320 à 5,0 ml/s était nettement inférieure à celui de ceux ayant reçu soit Visipaque 320 à 6,2 ml/s (53,7 contre 56,7 bpm, p=0,001) soit de l’iomeron 400 à 5,0 ml/s (53,7 contre 56,2 bpm, p=0,008).
- Durant ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2014-03-06 par Business wire
Source: Communiqué de presse GE Healthcare

Mots clés: GE Healthcare stent


Publicité

En savoir plus