Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-03-11
Actualité médicale

Tags:
Curie-Cancer et DNA-Therapeutics s'associent autour de nouvelles thérapies anticancer - Actualité médicale
Curie-Cancer et DNA-Therapeutics s'associent autour de nouvelles thérapies anticancer

Un nouveau contrat de partenariat permet à Curie-Cancer et DNA-Therapeutics de poursuivre ensemble le développement de nouvelles thérapies anticancer.

Publicité

Curie-Cancer, en charge des partenariats industriels de l’Institut Curie, et DNA-Therapeutics viennent de signer un renouvellement de cinq ans de leur partenariat pour développer une nouvelle classe de molécules thérapeutiques contre le cancer, notamment contre les formes résistantes aux traitements conventionnels. Dans cette collaboration, initiée en 2006, DNA-Therapeutics détient les droits de licence exclusive de la technologie Dbait, des brins d’ADN interférent (ADNsi, pour small interfering) qui bloquent les mécanismes de réparation de l’ADN chez les cellules cancéreuses, fragilisant ainsi les processus tumoraux. De son côté, Curie-Cancer apporte son expertise en termes d’image, de développement préclinique et clinique et de partenariats industriels. Les coûts et les tâches sont partagés.
Cette collaboration a d’ores et déjà permis l’entrée en phase clinique de DT01, un ADNsi contre les mélanomes métastatiques en association avec la radiothérapie. La phase I est actuellement engagée sur une vingtaine de patients. Les premiers résultats indiquent une bonne tolérance de DT01 et une bonne efficacité dans le cadre du protocole associé à la radiothérapie. Les résultats complets de cette étude sont attendus en 2015.
Grâce à ce nouveau contrat, le programme de recherche devrait s’étendre sur cinq axes : l’approfondissement de la compréhension des mécanismes d’action en jeu pour élucider l’absence de toxicité des ADNsi dans les tissus sains, la caractérisation des tumeurs les plus sensibles à cette nouvelle technologie et des associations les plus efficaces avec les traitements de référence en vue de futurs essais cliniques, l’identification de potentiels mécanismes de résistance, la recherche de biomarqueurs prédictifs de la sensibilité à ce type de traitements et surtout, la création de molécules Dbait de seconde génération dotées de propriété pharmacocinétiques améliorées. Cette union scientifique a tout pour se poursuivre.

Article écrit le 2014-03-11 par Curie-Cancer et DNA-Therapeutics
Source: Curie-Cancer et DNA-Therapeutics Accéder à la source


Publicité

En savoir plus