Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-04-07
Revue de presse

Tags: Cell Signaling Technology , cancer - 
Cell Signaling Technology, Inc. annonce l’anticorps PD-L1, qui est important pour la recherche en immunothérapie contre le cancer - Revue de presse
Cell Signaling Technology, Inc. annonce l’anticorps PD-L1, qui est important pour la recherche en immunothérapie contre le cancer

Cell Signaling Technology, Inc. (CST) de Danvers, dans l’État du Massachusetts, a annoncé aujourd’hui qu’elle a introduit un anticorps monoclonal de lapin PD-L1 hautement spécifique. Des rapports récents ont démontré que le PD-L1 est régulé à la hausse sur la surface des cellules tumorales, impliquant cette protéine comme l’un des facteurs permettant aux tumeurs d’échapper au système immunitaire. L’anticorps monoclonal de lapin PD-L1 de CST est un ajout important pour les chercheurs qui étudient l’immunologie des tumeurs et des approches potentielles de l’immunothérapie dans le cas des cancers du mélanome, des poumons, des ovaires, des reins, de la prostate et d’autres. Les chercheurs cliniques évaluent actuellement des anticorps par rapport au PD-L1 comme biothérapie potentielle contre le cancer (Brahmer, J.R., et al. (2012) New Engl J Med 366,2455-65).

Publicité

Applications de l’anticorps PD-L1
Le PD-L1 interagit avec le PD-1, un récepteur de surface sur les cellules T activées. La liaison du PD-L1 entraîne une inhibition de l’activité des cellules T. L’immunocytochimie est une application importante pour étudier le rôle du PD-L1 dans des échantillons de xénogreffe humaine et/ou de souris et l’anticorps monoclonal de lapin n°13684 PD-L1 (E1L3N) XP® de CST a été validé pour la reconnaissance du PD-L1 humain en immunocytochimie ainsi que pour l’immunofluorescence, la cytométrie en flux, le buvardage de western et l’immunoprécipitation*. La spécificité et la sensibilité élevées de cet anticorps sont soutenues par la détection du buvardage de western d’une bande unique au niveau du poids moléculaire approprié et par la détection immunocytochimique de niveaux endogènes du PD-L1 dans les cellules tumorales (image).

CST est connue pour le développement d’anticorps hautement spécifiques méticuleusement validés pour des cibles concernant la recherche translationnelle, notamment les points de contrôle cellulaire et la signalisation du cancer. Des initiatives passées menées par le Cancer Research Group de CST se sont concentrées sur le démêlage des réseaux de signalisation qui sous-tendent divers cancers et incluent l’identification de la fusion EML4-ALK, qui a été signalée chez un sous-ensemble de patients atteints d’un cancer du sein, d’un cancer du côlon et d’un cancer du poumon à grandes cellules (CPGC). Les impacts de la EML4-ALK dans le CPGC s’étendent depuis la recherche au diagnostic et au traitement (brevets 8,486,645, 8,481,279, 8,377,642, 8,288,102, 8,232,060, 8,168,383 et 7,700,339).

À propos de CST
Fondée par des chercheurs scientifiques en 1999, CST est une société familiale privée qui compte plus de 400 employés à travers le monde. Active dans le domaine de la recherche en biologie des systèmes appliqués, particulièrement en rapport avec le cancer, CST comprend l’importance de l’utilisation d’anticorps avec de hauts niveaux de spécificité et ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-04-07 par Business wire
Source: Communiqué de presse Cell Signaling Technology


Publicité

En savoir plus