Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-04-08
Fil actus Santé

Tags: don de moelle osseuse - 
Don de moelle osseuse :  devenir « veilleurs de vie »   - Fil actus Santé
Don de moelle osseuse : devenir « veilleurs de vie »

Hier, a été lancée, par l’Agence de Biomédecine, la neuvième semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse. L’objectif de l’opération est de sensibiliser les Français sur l’importance de s’inscrire sur la liste des donneurs potentiels et à terme de recruter plus de 20 000 nouveaux volontaires d’ici 2015 afin de diversifier les profils des personnes inscrites sur le registre national.

Publicité

Actuellement, seuls 221 000 Français sont inscrits sur le registre de donneurs de moelle osseuse que tient à jour l’Agence de biomédecine. C’est malheureusement insuffisant. Il est, en effet, très compliqué de trouver des donneurs et des receveurs compatibles… Afin d’améliorer les chances pour un malade, victime le plus souvent d’une affection grave du sang, du type leucémie, de trouver une personne susceptible de lui fournir des cellules souches hématopoïétiques de moelle osseuse nécessaires pour le soigner, le nombre de « veilleurs de vie », qui s’inscrivent en tant que donneur doit augmenter significativement. L’objectif affiché de l’Agence de biomédecine est d’arriver en 2015 à 240 000 inscrits pour que le registre contienne le plus possible de profils génétiques différents. Il est important de noter que cet engagement ne sera effectif que dans le cas ou un receveur est compatible avec le profil génétique du donneur. En effet, la probabilité que les systèmes HLA (antigènes d’histocompatibilité humaine) de deux personnes soient compatibles n’est que de une sur un million. C’est donc particulièrement rare.

Cette semaine nationale consacrée aux dons de moelle osseuse doit mobiliser et sensibiliser nos concitoyens pour étoffer au plus vite le registre national de donneurs potentiels. En collaboration avec l’Etablissement français du sang, les centres hospitaliers, la Société française de greffe de moelle et de thérapie Cellulaire (SFGM-TC), ainsi que de nombreuses associations,et l’Agence de biomédecine espèrent trouver un peu plus de 20 000 nouveaux volontaires qui acceptent de partager un peu de leur moelle osseuse, d’ici 2 ans.

Si vous voulez vous inscrire sur ce registre, vous devez remplir 3 conditions : avoir de 18 à 50 ans ; être en parfaite santé ; accepter de passer un entretien médical et de faire une prise de sang pour établir sa carte d’identité tissulaire et ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-04-08 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Agence de biomédecineAccéder à la source


Publicité

En savoir plus