Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-04-09
Vie de l'Hôpital : actus

Tags:
Renouveler son parc matériel dans un climat de pressions budgétaires et d’incitations à la rentabilité - Vie de l'Hôpital :  actus
Renouveler son parc matériel dans un climat de pressions budgétaires et d’incitations à la rentabilité

Dans le contexte actuel de réduction des dépenses publiques, les directeurs des établissements de santé français se retrouvent confrontés à un défi d’envergure. Ils doivent en effet poursuivre leur politique d’investissement en matériels de pointe, pour assurer une offre de soin de qualité, tout en veillant à ne pas aggraver leur endettement. C’est dans cette perspective que le gouvernement pousse les directions des établissements de santé à repenser la façon de financer l’acquisition ou le renouvellement de leurs équipements. Si l’achat a longtemps été une option répandue, les alternatives locatives gagnent en popularité.

Publicité

Repenser le budget de l’hôpital
Le déficit de la sécurité sociale est un problème récurrent de ces dix dernières années que les gouvernements successifs ont tenté de contenir. Récemment, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) a préconisé des mesures d’économies pour les hôpitaux de l’ordre de 557 millions d’euros pour 2014 , notamment au travers du développement de la chirurgie ambulatoire.
Soumis à des objectifs précis en matière de maîtrise des coûts et à une pression budgétaire de plus en plus prégnante, les établissements de santé se doivent donc d’optimiser leur productivité sans pour autant oublier leur mission première, à savoir une obligation de qualité et l’amélioration continue des soins dispensés. Dans le secteur médical en particulier, les évolutions techniques très fréquentes contribuent à améliorer les soins de santé par le biais d’équipements de plus en plus performants. En permettant un dépistage précoce des pathologies et des traitements moins lourds et plus rapides, ces derniers favorisent des modes de prise en charge accélérés, tels que la chirurgie ambulatoire.
La notion d’efficience des actes hospitaliers, entérinée par la mise en place de la tarification à l’activité (T2A), incite également les décideurs financiers à considérer l’investissement dans des dispositifs médicaux plus rapides et plus performants, non seulement dans le but d’améliorer la qualité des soins dispensés dans leurs établissements, mais aussi afin d’augmenter le nombre de procédures effectuées par chaque dispositif.
Cependant, renouveler son parc matériel représente un investissement conséquent. Selon le dernier rapport de la division Financial Services de Siemens, le renouvellement des matériels d’imagerie diagnostique obsolètes en France, soit les équipements de plus de dix ans, devrait ainsi coûter plus de 440 millions d’euros sur la période 2013-2015 . Les directions hospitalières sont donc face à un dilemme : comment renouveler leur parc matériel, pour répondre ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2014-04-09 par Thierry Fautré, directeur de la division Financial Services de Siemens pour Information hospitalière
Source: SiemensAccéder à la source


Publicité

En savoir plus





: Sur le même thème...