Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-04-09
Fil actus Santé

Tags: Cancer de la prostate -  circoncision - 
Cancer de la prostate : les effets bénéfiques de la circoncision… - Fil actus Santé
Cancer de la prostate : les effets bénéfiques de la circoncision…

Déjà pressentie et utilisée pour réduire les risques d’infections sexuellement transmissibles (IST), la circoncision pourrait, si elle est effectuée après l’âge de 35 ans, aussi contribuer à prévenir le cancer de la prostate. C’est ce que suggère une étude parue dans la dernière édition du British Journal of Urology International.

Publicité

Chaque année, plus de 40 000 français sont touchés par un cancer de la prostate. Ce qui fait de ce dernier le premier cancer de l’homme. Plus il est détecté tôt, plus il est facile à traiter. Afin de réduire les risques de survenue de cette tumeur, William Raillant-Clark et ses collaborateurs de l'Université de Montréal et de l’Institut Armand Frappier (Montréal) ont souhaité vérifier si la circoncision, qui permet de réduire les risques de contamination par le VIH, pouvait aussi jouer un rôle dans le développement du cancer de la prostate. Cette hypothèse s’est appuyée sur les conclusions d’une étude, parue dans la revue Cancer, menée par des chercheurs du Fred Hutchinson Cancer Research Center, qui montrait une baisse de 15 % des risques de survenue d’une tumeur de cette glande chez les personnes circoncises.

A cette fin, ils ont interviewé 2 114 hommes, pour connaitre leurs antécédents médicaux et leur mode de vie. ils leur ont aussi demandé s’ils avaient subi une circoncision( éventuelle), et si c’est le cas, à quelle date. La moitié des participants avaient été diagnostiqués? comme porteur d’un cancer de la prostate.

Les premières données ont permis de montrer que les patients ayant été circoncis avaient 11 % de risques en moins de développer ce type de tumeur, que ceux n’ayant pas subi cette intervention. Si ce résultat semble peu significatif, une analyse plus fine des résultats, a permis aux chercheurs canadiens de constater que les hommes ayant subi une circoncision après l’âge de 35 ans avaient un risque réduit de 45 % de développer un cancer de la prostate par rapport aux autres.

Par ailleurs, l’équipe de William Raillant-Clark a pu constater que l’incidence du cancer de la prostate est légèrement plus faible dans les populations juives et musulmanes, qui pratiquent la circoncision ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-04-09 par Olivier frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : cellules cancéreuses d'une tumeur de la prostate © wikimedia commons)