Publicité
Accueil > Actualité médicale > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-04-10
Actualité médicale

Tags: cellules souches - 
Cellules souches, les américains changent de cap - Actualité médicale
Cellules souches, les américains changent de cap

D’après un article publié dans la dernière édition de la revue Nature, les NIH américains changent de cap pour la recherche clinique sur les cellules souches.

Publicité

Le monde des cellules souches retient son souffle. Depuis le 4 avril 2014, le Center for Regenative Medecine (CRM), qui centralisait les recherches sur les cellules souches au sein des Instituts américains de santé (NIH), a fermé. Ce fleuron de la recherche américaine, créé en 2010 et doté d’un budget de 52 millions de dollars pour 7 ans, a brutalement disparu après la démission de son directeur, le biologiste Mahendra Rao. À l’origine de ce naufrage ? La décision des NIH de ne financer qu’un seul programme clinique – l’utilisation de cellule souches pluripotentes induites (iPS) pour soigner la dégénérescence maculaire liée à l’âge – quand Mahendra Rao en soutenait cinq – impliquant aussi l’utilisation d’iPS en cardiologie, en oncologie ou encore en neurologie, pour traiter la maladie de Parkinson.
L’avenir de la recherche sur les cellules souches au sein des NIH reste flou, la direction des instituts n’ayant encore fait aucun commentaire sur ces événements. Selon la revue Nature, le futur de ces recherches pourrait être suspendu à un atelier rassemblant les spécialistes des cellules souches des NIH en mai 2014. L’occasion de débattre de l’utilisation des fonds résiduels du CRM et de la nouvelle orientation à donner à ces travaux. L’idée de rattacher les recherches précliniques du CRM au National Center for Advancing Translationnal Sciences, un autre institut des NIH dédié à la recherche translationnelle, est aussi évoquée.
Alors que la recherche publique américaine semblait proche de prendre la tête dans la course mondiale à la médecine régénérative – en promettant pas moins de 12 lignées d’iPS compatibles avec la l’utilisation clinique avant la fin de l’année 2014 –, les biologistes et leurs projets d’essais cliniques se tournent vers les acteurs privés, à l’exemple de Mahendra Rao qui prospecte ouvertement les biotechs et les sociétés biopharmaceutiques afin ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-04-10 par Agnès Vernet pour Biofutur
Source: Nature Accéder à la source

Mots clés: cellules souches


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : cellules souches embryonnaires © wikimedia commons)