Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-04-18
Fil actus Santé

Tags: Ebola -  fièvre hémmoragique - 
Ebola : une nouvelle souche à l’origine de l’épidémie guinéenne - Fil actus Santé
Ebola : une nouvelle souche à l’origine de l’épidémie guinéenne

Le virus à l’origine de la fièvre hémorragique Ebola, qui sévit depuis deux mois en Guinée et au Liberia, et qui a fait 135 morts, proviendrait d’une nouvelle souche. Cette découverte fait craindre aux scientifiques une contamination régionale. C’est ce que révèle une étude publié dans la dernière édition du New England Journal of Medicine.

Publicité

A l’origine d’une des maladies les plus contagieuses et meurtrières du monde, le virus Ebola est connu depuis 1976. Il fait parti d’une des cinq espèces de la famille des filovirus jusqu'alors identifiées. Les personnes infectées développent une fièvre hémorragique qu’aucun traitement ne permet actuellement de stopper. Dans 80 à 90 % des cas, la maladie est mortelle. Depuis les premiers patients identifiés au Zaïre, devenu depuis République démocratique du Congo (RDC), plus de 1 850 cas ont été recensés et 1 200 personnes ont succombé en quelques jours des suites de la maladie. A travers le monde, dans des laboratoires particulièrement sécurisés, de nombreux chercheurs tentent de percer les mystères de ce virus, de trouver un médicament capable de soigner efficacement les patients infectés, et pourquoi pas, découvrir un vaccin préventif.

Depuis 2 mois, un nouveau foyer infectieux est apparu en Guinée et au Liberia, faisant 135 morts. D’après les dernières informations fournies par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 224 personnes auraient été contaminées, dont 101 cas ont été confirmés par des laboratoires de type P4.

Afin de déterminer l’origine de cette épidémie, des virologues du monde entier ont analysé les échantillons de plusieurs patients. Ils ont ainsi découvert que le virus à l’origine de cette affection provenait d’une nouvelle souche et non d’un foyer endémique. Nommé, 'Guinean EBOV', ce nouvel agent pathogène aurait évolué, à partir d’un ancêtre commun, en parallèle des autres souches connues.

D’après les autorités des deux pays concernés, l’épidémie serait actuellement maitrisée… affaire à suivre…

Article écrit le 2014-04-18 par Olivier frégaville-Arcas _Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus