Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-04-28
Fil actus Santé

Tags: Coeur artificiel -  Carmat -  greffe - 
Cœur artificiel : de nouveaux essais à venir ?  - Fil actus Santé
Cœur artificiel : de nouveaux essais à venir ?

Deux mois, à peine, après le décès du premier patient ayant reçu un cœur artificiel, la société Carmat devrait, dans les prochains jours, faire une demande d’autorisation de reprise des implantations de leur cœur bioprothétique auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et du CPP (comité de protection des personnes).

Publicité

Le 2 mars, soit 74 jours après avoir reçu le premier cœur artificiel, constitué d’un mélange de matériaux plastiques et biologiques, Claude Dany décédait des suites d’un court-circuit. C’est en tout cas l’hypothèse avancée par le professeur Alain Carpentier, co-fondateur de la société de la biotech francilienne Carmat. Toutefois, les différentes analyses réalisées depuis cette première, et dont les conclusions n’ont toujours pas été rendues publiques, n’auraient pas permis, pour l’instant, d'établir un lien entre le décès du patient et une quelconque complication résultant de l’emploi de matériaux biocompatibles.

Malgré l’issue fatale de cette première expérience, la société de biotechnologies estime que cet essai demeure une réussite. En effet, grâce à cet implant, le patient a survécu au-delà de l’espérance de survie prédite par les spécialistes.

Forts de ces résultats encourageants, Alain Carpentier et Philippe Pouletty, le second co-fondateur de Carmat, souhaitent reprendre leurs travaux dans les plus brefs délais. Pour cela, ils devraient, dans les jours à venir, déposer auprès des autorités sanitaires françaises, une autorisation de reprise des inclusions. Quatre patients sont concernés par ces nouveaux tests.

Pour rappel, s'il prouve son efficacité et son innocuité, le cœur artificiel "Carmat" devrait permettre de pallier le manque récurrent de greffons et ainsi, aider les patients qui ne peuvent pas être transplantés.

Article écrit le 2014-04-28 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: CarmatAccéder à la source


Publicité

En savoir plus