Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-05-12
Fil actus Santé

Tags: Cancer du sein -  substances cancérogènes - 
De nouvelles recommandations pour réduire les risques de cancer du sein… - Fil actus Santé
De nouvelles recommandations pour réduire les risques de cancer du sein…

Des chercheurs américains viennent d’établir une liste de 17 substances chimiques qui pourraient favoriser la la survenue du cancer du sein. Suite à ce constat, de nouvelles recommandations pourraient être édictées à visée préventive. C’est ce que suggère une étude parue dans le dernier numéro de la revue Environmental Health Perspectives.

Publicité

En France, la tumeur des glandes mammaires est la première cause de décès par cancer chez la femme. Chaque année, plus 53 000 de nos concitoyennes seraient touchées par cette maladie, et un peu moins de 12 000 d’entre elles décéderaient. D’après les dernières données épidémiologiques, une femme sur huit sera frappée par un cancer du sein au cours de sa vie. C’est un fait : la fréquence de ce type de tumeur dans les populations occidentales ne cesse d’augmenter. En cause, plusieurs facteurs tels l’alimentation, la sédentarité, et le vieillissement de la population. Actuellement, il existe plusieurs traitements pour lutter contre cette maladie. Toutefois, la garantie d'un meilleur taux de survie dépend d'une démarche quasiment incontournable : le dépistage précoce.

Afin de lister les différents facteurs de risques impliqués dans l’augmentation constante de l’incidence du cancer du sein dans les pays développés, Ruthann Rudel, et ses collaborateurs du Silent Spring Institute à Newton (Massachusetts, nord-est) ont étudié l’impact qu’avait sur la santé de mammifères, un certain nombre de produits chimiques. Ils ont ainsi montré que l’exposition à 17 substances chimiques hautement cancérigènes pouvait être l’origine d’un accroissement du risque de survenue de ce type de tumeur.

La plupart de ces produits font partie du quotidien des femmes. En effet, il s’agit pour la plupart de composés chimiques présents dans l'essence, le gasoil, les gaz d'échappement des véhicules, ainsi que des ignifuges, des textiles anti-taches, des dissolvants, des décapants à peinture et des dérivés de désinfectants utilisés dans le traitement de l'eau potable,

Dans les conclusions de leurs travaux, les chercheurs américains préconisent sept mesures pour réduire l’exposition des femmes à ces produits :

1/ Limiter l'exposition aux émanations d'essence et de gasoil ainsi qu’aux gaz d'échappement des voitures.

2/ Pour cuisiner, utiliser une hotte et éviter, autant que faire se ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-05-12 par Olivie Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus