Publicité
Accueil > Organisation des soins > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2014-05-14
Organisation des soins

Tags: parcours de soins -  inégalité - 
Femmes et hommes en Île-de-France : quelles inégalités dans le recours aux soins ?  - Organisation des soins
Femmes et hommes en Île-de-France : quelles inégalités dans le recours aux soins ?

Cette étude, publiée par l'Observatoire régional de santé (ORS) Île-de-France analyse le recours aux soins et présente pour la première fois des données régionales sur la couverture sociale et les inégalités au niveau de la région parisienne entre les femmes et les hommes.

Publicité

Ce panorama s'intéresse en particulier aux recours aux médecins généralistes ou spécialistes, aux diverses raisons du renoncement aux soins et à la participation aux dépistages des cancers.

Les résultats sont comparés dans la région avec ceux des hommes et dans les autres régions avec ceux des femmes.

Selon l'auteur, si les comportements de santé se rapprochent entre les femmes et les hommes, des inégalités persistent selon le sexe et selon le statut social. Par ailleurs, il semble toujours plus difficile pour les femmes les plus vulnérables de recourir à des soins en Île-de-France que dans les autres régions.

· Les Franciliennes sont plus nombreuses à renoncer aux soins comparées aux hommes dans la région et aux femmes des autres régions ;

· Les Franciliennes socialement les plus vulnérables sont moins nombreuses que les plus aisées à se rendre chez un médecin spécialiste, mais elles s'y rendent en moyenne plus fréquemment ;

· Les Franciliennes les plus précaires sont les plus nombreuses à renoncer pour des raisons financières, les plus aisées renonçant davantage en raison d'un problème lié à l'organisation du système de soins ou de contraintes individuelles ;

· Les Franciliennes adoptent plus tôt que les femmes des autres régions un comportement de dépistage des cancers féminins. Le dépistage du cancer colorectal est par contre moins bien couvert en Île-de-France ;

Menée à partir de l'exploitation régionale de l'enquête santé et protection sociale (ESPS) de 2008 et de 2010 de l'Irdes, cette étude présente des données sur une population de 2 661 femmes et 2 482 hommes âgés de 18 ans.

Article écrit le 2014-05-14 par Observatoire régional de santé (ORS) Île-de-France
Source: communiqué de presse ORS Accéder à la source


Publicité