Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-05-15
Revue de presse

Tags: cancer coloréctal -  InegraGen - 
IntegraGen : Publication d’une étude démontrant la corrélation entre la survie sans progression des patients traités par anti-EGFR pour un cancer colorectal métastatique et le niveau d’expression du biomarqueur hsa-mi-31-3p dans la tumeur - Revue de presse
IntegraGen : Publication d’une étude démontrant la corrélation entre la survie sans progression des patients traités par anti-EGFR pour un cancer colorectal métastatique et le niveau d’expression du biomarqueur hsa-mi-31-3p dans la tumeur

IntegraGen, acteur de premier plan dans le développement et la commercialisation de tests de diagnostic moléculaire dans l’oncologie et l’autisme, annonce aujourd’hui la publication d’une étude scientifique qui démontre l’association entre la durée de survie sans progression (PFS) des patients et l’expression du microARN hsa-miR-31-3p dans la tumeur primitive chez des patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (mCRC) non porteurs de la mutation KRAS (KRAS WT) et traités par anti-EGFR.

Publicité

L’étude intitulée “Hsa-miR-31-3p expression is linked to progression-free survival in patients with KRAS wild-type metastatic colorectal cancer treated with anti-EGFR therapy” rapporte les résultats obtenus sur 4 séries indépendantes regroupant 132 patients atteints de mCRC et traités par anticorps anti-EGFR. Les échantillons analysés provenaient de prélèvements de tumeurs primitives congelées ou fixées et incluses en paraffine (FFPE). Cette étude démontre que le niveau d’expression du miR-31-3p dans ces tumeurs est corrélé à la PFS des patients : plus le niveau d’expression du miR-31-3p est élevé, plus la PFS est courte.

Nous avons un besoin urgent de nouveaux outils diagnostics pour identifier les patients atteints de cancer colorectal métastatique qui bénéficieront ou non du traitement par les anti-EGFR, ” déclare l’auteur de cette étude, le Professeur Pierre Laurent-Puig, Directeur de l'Unité d'Oncogénétique Clinique de l'Hôpital européen Georges-Pompidou, Université Paris Descartes, France. “ Ces résultats montrent l’utilité du biomarqueur miR-31-3p pour prédire les effets des anti-EGFR chez les patients KRAS WT atteints d’un mCRC.

Le diagnostic moléculaire au service de la médecine personnalisée
Pour les patients atteints de mCRC et candidats au traitement par anti-EGFR, la mesure de ce biomarqueur en pratique clinique quotidienne permettrait, à terme, de ne pas leur administrer un traitement potentiellement inefficace avec d’éventuels effets indésirables, et donnerait aux cliniciens la possibilité de les orienter vers d’autres thérapeutiques mieux adaptées, ” a déclaré Bernard Courtieu, Président-Directeur Général d’IntegraGen. “ IntegraGen étudie plusieurs options pour mettre à disposition des cliniciens un test utilisant le miR-31-3p. Nous pensons que ce biomarqueur suscitera un vif intérêt chez les oncologues car il leur permettra d’accentuer la personnalisation de la prise en charge de leurs patients.

IntegraGen détient la licence exclusive mondiale sur le bio-marqueur miR-31-3p
Cette licence porte sur les travaux de recherche originaux menés conjointement avec l’Université Paris Descartes, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2014-05-15 par Business wire
Source: Communiqué de presse IntegraGen

Mots clés: cancer coloréctal InegraGen


Publicité

En savoir plus