Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-05-16
Revue de presse

Tags: Transgene -  immunothérapie - 
Transgene communique sur l’avancement de son programme propriétaire d’immunothérapie oncolytique TG6002 - Revue de presse
Transgene communique sur l’avancement de son programme propriétaire d’immunothérapie oncolytique TG6002

Société biopharmaceutique qui conçoit, développe et fabrique des produits d’immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies infectieuses, Transgene SA fait le point sur TG6002, son produit d’immunothérapie oncolytique pour le traitement de tumeurs solides. TG 6002 a été conçu par Transgene, qui en détient tous les droits de développement et de commercialisation. TG6002 est actuellement en tests précliniques et a montré une activité dans plusieurs modèles de tumeurs de souris. La société prévoit d’initier une première étude clinique en 2015.

Publicité

TG6002 (VV-TK-RR-FCU1) est un vecteur viral (virus de la vaccine) dont on a conservé la capacité à se répliquer et se propager, et qui exprime le gène FCU1. Les modifications apportées au vecteur viral permettent d’en restreindre la propagation aux tumeurs, réduisant ainsi la toxicité pour les cellules normales tout en induisant la lyse (ou destruction) des cellules cancéreuses (oncolyse). L’expression du gène FCU1 dans les cellules cancéreuses infectées par TG6002 permet la transformation de la flucytosine (5-FC), une pro-drogue non toxique pour les cellules, en une chimiothérapie couramment utilisée, le 5-FU. Ainsi, TG6002 combine une immunothérapie oncolytique avec une chimiothérapie locale ciblée. Ces mécanismes d’action diffèrent de celui des thérapies standards comme la chimiothérapie, les inhibiteurs de tyrosine kinase, les anticorps et la radiothérapie, et TG6002 pourrait être utilisé en combinaison avec ces traitements.

Les tests précliniques sont en cours et comprennent des études toxicologiques ainsi que l’évaluation de combinaisons de TG6002 avec d’autres thérapies innovantes, comme les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires.

En fonction des résultats des études précliniques et des soumissions réglementaires, une phase 1 avec escalade de doses devrait être initiée courant 2015 chez des patients atteints de différentes tumeurs solides avancées.

« Nous sommes ravis d’avoir deux produits d’immunothérapie oncolytique dans nos projets de développement » a commenté Philippe Erbs, Senior Manager, Responsable du Laboratoire des virus oncolytiques à Transgene. « Avec notre programme TG6002, nous continuons de concevoir de nouveaux produits qui renforcent et diversifient notre portefeuille. Nous développons des technologies innovantes pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits dans le domaine de l’oncologie comme dans celui des maladies infectieuses. »

A propos de Transgene :
Membre du Groupe Institut Mérieux, Transgene (NYSE-Euronext : TNG) est une société biopharmaceutique qui conçoit, développe et fabrique des produits d’immunothérapie ciblée contre les cancers et les maladies ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-05-16 par Business wire
Source: Communiqué de presse Transgene

Mots clés: Transgene immunothérapie


Publicité

En savoir plus