Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-05-23
Fil actus Santé

Tags: Hospitalisation -  ARS - 
Hôpitaux publics : des tarifs très disparates sur le sol français

  - Fil actus Santé
Hôpitaux publics : des tarifs très disparates sur le sol français

Pour une même prestation, les patients ne payent pas forcément le même tarif en fonction de l’hôpital public qui les prend en charge. Ces écarts peuvent varier du simple au sextuple. C’est ce qui ressort d’une étude qui vient d’être publiée dans le dernier numéro de « 60 millions de consommateurs »et qui dénonce des « écarts inadmissibles » de tarifs entre les hôpitaux publics.

Publicité

Se faire soigner à un coût qui n’est pas le même d’un hôpital à l’autre. C’est le constat édifiant que vient de faire la revue 60 millions de consommateurs. En effet, en France, s’il existe un tarif « sécu » fixe, la participation financière facturée au patient dépend de l’établissement. Ainsi, Pour des soins identiques, un assuré aura à s’acquitter d’un montant de participation par jour d’hospitalisation de 1 469 € s’il est hospitalisé à Saint-Malo, et de 436 € à Lamballe. Ces écarts inadmissibles sont dénoncés par l’Observatoire des restes à charge en santé, dans une étude publiée le 22 mai dernier. Créé l’année dernière cet organisme, qui réunit le magazine 60 millions de consommateurs, la société Santéclair (filiale de plusieurs complémentaires de santé), et le Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss), qui regroupe des associations de patients et a accès aux bases de données hospitalières, s’est donné pour mission d’aider les patients à y voir plus clair dans coûts des soins de santé.

En jargon hospitalier, cette somme qui reste à la charge du patient au delà du tarif « sécu » s’appelle le tarif journalier de prestation (TIJ). Heureusement pour les assurés, c’est leur complémentaire santé, qui paiera la majeure partie de cette somme. Toutefois, cela ne justifie pas de telle variante d’un établissement à l’autre. D’après les informations publiées dans l’étude du magazine 60 millions de consommateurs, la disparité peut aller du simple au sextuple : 358,83 euros à Nogent-le-Rotrou, 705 € à Vannes, 862 € dans un établissement de l’AP-HP, 1.130 € à Lorient, ou 1 241 € à Guingamp, et 2 230 € à Lunéville...

Ainsi sur le territoire français, le coût moyen de ces participations est autour de 511 €, mais pour une même prestation, le montant de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-05-23 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: 60 millions de consommateursAccéder à la source


Publicité

En savoir plus