Publicité
Accueil > ANSM >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-05-26
ANSM

Tags: ANSM -  Médicaments -  ventes - 
OPERATION PANGEA VII - Lutte contre les réseaux de vente illicite de médicaments sur internet - ANSM
OPERATION PANGEA VII - Lutte contre les réseaux de vente illicite de médicaments sur internet

L’opération internationale « PANGEA VII » , destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments surinternet, a impliqué cette année 111 pays dont la France. Cette opération s’est déroulée du 13 au 20 mai 2014 et a donné lieu à un grand nombre d'arrestations dans le monde entier ainsi qu’à la saisie de milliers de médicaments potentiellement dangereux.

Publicité

PANGEA est la plus vaste opération de ce type menée sur internet. Elle est coordonnée par Interpol , l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) , le Permanent Forum on International Pharmaceutical Crime (PFIPC) ainsi que le Head of Medecine Agencies Working Group of Enforcement Officers (HMA/WGEO) et bénéficie du soutien de l'industrie pharmaceutique.

Cette année, l'opération s'est focalisée sur les fournisseurs d’accès à internet, les systèmes de paiement en ligne ainsi que sur les services de messagerie qui constituent les trois principaux vecteurs utilisés par les sites web commercialisant des médicaments illicites et dangereux. Cette action a associé les services de police, de gendarmerie, de douane et les autorités de régulation et de contrôle compétentes en matière de médicaments et de santé publique, avec le concours d'une partie des acteurs privés de l'internet.

En France, une phase préparatoire conduite en mars/avril 2014 portant sur la surveillance du réseau internet a précédé la semaine d'actions PANGEA VII, laquelle a été menée en étroite coordination entre lesdifférents services engagés (OCLAESP[1], ANSM[2] DNRED[3], SNDJ[4], DCPJ[5]/OCLCTIC[6], DGGN/SCRC[7]).

Les douanes ont saisi près de 594 000 médicaments de contrebande et de contrefaçon, dont plus de 486 400 à Roissy. S’agissant des comprimés, les agents des douanes ont saisi plus de 454 200 médicaments sans autorisation de mise sur le marché (AMM), 93 000 contrefaçons et 46 700 comprimés de la famille des produits dopants. Les vingt-cinq directions régionales des douanes ont engagé d'importants moyens pour saisir les produits pharmaceutiques illégaux achetés sur Internet et acheminés vers le territoire national. Cyberdouane, service douanier spécialisé dans la lutte contre les trafics illicites sur Internet, a participé à l'opération en vue de détecter les pharmacies en ligne illicites proposant de faux médicamentsaux consommateurs français. Cette année, cette cellule d'investigations douanières sur Internet s'estnotamment attaquée au « cybersquatting ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2014-05-26 par ANSM
Source: Communiqué de presse ANSM Accéder à la source

Mots clés: ANSM Médicaments ventes


Publicité

En savoir plus

[1] - Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique[2] - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé[3] - Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières[4] - Service national de douane judiciaire[5] - Direction centrale de la police judiciaire[6] - L'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication[7] - Service central du renseignement criminel / division de lutte contre la cybercriminalité[8]

Liste complète sur :
- www.sante.gouv.fr/sites-autorises-pour-la-vente-de-medicaments-sur-internet,13563.html.
- www.ordre.pharmacien.fr/ecommerce/search.




: Sur le même thème...