Publicité
Accueil > Fil actus Santé > stomatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-05-28
Fil actus Santé

Tags: Caries -  gengivite -  polyphénols - 
De l’effet anti-carie du vin rouge… - Fil actus Santé
De l’effet anti-carie du vin rouge…

D’après une étude parue dans le très sérieux Journal of Agricultural and Food Chemistry, le vin rouge contiendrait des éléments antimicrobiens qui contribueraient à éliminer les bactéries présentes dans la bouche.

Publicité

Les polyphénols, composants essentiels du vin rouge, dont fait partie le resvératrol, sont connus depuis longtemps pour leurs vertus médicinales et protectrices. Ces antioxydants naturels intéressent d’autant plus la communauté scientifique que leurs actions sur l’organisme sont multiples. Certains éléments permettraient notamment d’avoir une action antibactérienne, de réduire l'inflammation et le taux de cholestérol, de diminuer les risques de crises cardiaques et de certains cancers. Toutefois, seule une consommation modérée permet d’avoir un bénéfice.

En étudiant l’impact du vin rouge et de ses composants sur la santé buccale, María Victoria Moreno-Arribas et ses collaborateurs de l’Institut espagnol d’investigations des sciences de l’alimentation et de l’université de Zurich ont montré que les polyphénols, contenus dans ce type de boisson, ralentissent le développement du film bactérien qui se fixe sur les dents. Ce dernier se dépose sous forme de plaques qui favorisent la synthèse de sucre et entraînent à terme l’apparition de caries, de gingivites, et sont peut être à l‘origine d’un déchaussement dentaire.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs espagnols et suisses ont cultivé des bactéries dans un milieu proche de l'environnement buccal avant de les plonger dans différents liquides : vin rouge ; vin rouge sans alcool ; vin rouge mélangé à un extrait de pépins de raisin ; de l'eau et de l'éthanol à 12 %. Les résultats ont montré que seuls les liquides contenant du vin rouge étaient efficaces et permettaient de réduire le développement bactérien.

forte de ces données, l’équipe de María Victoria Moreno-Arribas envisage de mettre au point des dentifrices et des bains de bouche à base des polyphénols contenus dans le vin rouge… Affaire à suivre…

Article écrit le 2014-05-28 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus