Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-06-02
Fil actus Santé

Tags: cancer du poumon -  BPCO - 
Cancer du poumon :  l’haleine, un outil de dépistage ?  - Fil actus Santé
Cancer du poumon : l’haleine, un outil de dépistage ?

D’après une étude présentée à l’occasion de la cinquantième réunion annuelle de la société américaine d’oncologie clinique (ASCO), qui se tient actuellement à Chicago, il serait possible de dépister la présence d’un cancer du poumon, et de déterminer son stade d’évolution en analysant les composés organiques volatiles contenus dans l’air que l’on expire.

Publicité

L’analyse de notre haleine pourrait-elle servir de détecteur de cancer ? C’est ce que suggèrent les travaux de Fred Hirsch et de ses collaborateurs de l'école de médecine de l’Université du Colorado. Présentée lors de la cinquantième réunion de l’ASCO, cette étude montre qu’il serait possible de révolutionner totalement le dépistage et le diagnostic du cancer du poumon. En effet, grâce à un simple test, un médecin pourrait identifier rapidement un patient touché par une tumeur pulmonaire ou une autre maladie des voies respiratoires, telle que la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Peu coûteux et non invasif, le dispositif mis au point par l’équipe de Fred Hirsch permettrait non seulement un dépistage précoce, mais aussi de connaître le stade d’évolution de la tumeur.

Pour cela, le patient n’aura qu’à gonfler un ballon fixé à une sonde de nanoparticule d'or. Les particules ainsi récoltées par le capteur seront analysées et il sera ainsi possible de donner la composition en composés organiques volatils de l’air que l’on expire. Leur étude permettra ainsi de dépister les personnes touchées par des maladies pulmonaires. Par ailleurs, un suivi de la composition des particules présentes dans l’haleine des patients permettra de savoir comment ce dernier réagit aux traitements…

Article écrit le 2014-06-02 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: ASCOAccéder à la source


Publicité

En savoir plus