Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2014-06-03
Revue de presse

Tags: Celgene -  cabcer pancréas - 
Présentation d’une analyse rétrospective de survie globale dans une étude MPACT de Phase III menée sur des patients atteints d’un cancer du pancréas lors de l’ASCO 2014 - Revue de presse
Présentation d’une analyse rétrospective de survie globale dans une étude MPACT de Phase III menée sur des patients atteints d’un cancer du pancréas lors de l’ASCO 2014

Celgene Corporation a annoncé aujourd’hui la mise à jour des résultats de survie globale issus d’une analyse rétrospective de son étude MPACT (Metastatic Pancreatic Adenocarcinoma Clinical Trial - essai clinique sur l’adénocarcinome pancréatique métastatique) de phase III sur l’ABRAXANE® (particules de paclitaxel liées à des protéines pour suspension injectable) (liée à l’albumine) en combinaison avec la gemcitabine chez des patients jamais traités pour un cancer pancréatique métastatique. Une discussion sur une affiche portant sur l’analyse est programmée pour le dimanche 1er juin à 11h30 HC lors de la 50ème réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago, dans l’État de l’Illinois.

Publicité

Les données étendues sont tombées lors du verrouillage final de la base de données le 23 mai 2013 et ont permis une analyse des données matures sur la survie globale concernant 90 % des patients participant à l’étude. L’analyse étendue indiquait que l’ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine démontrait une amélioration de la survie globale du groupe en intention de traiter par rapport à des patients ayant reçu de la gemcitabine seule [(survie globale médiane de 8,7 contre 6,6 mois) (RH 0,72, P<0,0001), une différence de 2,1 mois]. L’analyse a démontré une hausse de survie atteignant jusqu’à 3,5 années dans le groupe sous ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine (3 % des patients en vie contre 0 % avec la gemcitabine seul). Les taux de survie de 1 et 2 ans étaient cohérents par rapport à l’analyse principale.

L’analyse indiquait également que l’effet du traitement sur la survie globale pour les sous-groupes spécifiés au préalable, qui a été analysé lors de l’essai, restait cohérent à travers l’ensemble des sous-groupes de patients. Plus précisément, les patients dont le statut de performance de Karnofsky (KPS) était de 90 à 100 présentaient une survie globale médiane supérieure avec un traitement sous ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine par rapport au groupe sous gemcitabine seule [survie globale médiane de 9,7 mois contre 7,9 mois (RH 0,77, P=0,0053)]. Les patients avec un KPS de 70 à 80 conservaient également un avantage [survie globale médiane de 7,6 mois contre 4,3 mois (RH 0,59, P<0,0001)].

Cette analyse actualisée évaluait également les effets prévisionnels de l’antigène CA19-9 et du rapport entre les neutrophiles et les lymphocytes (NLR). Des taux élevés de CA19-9 et de NLR ont tous deux été associés à une survie inférieure. De plus, le traitement sous ABRAXANE en combinaison avec la gemcitabine semblait réduire ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2014-06-03 par Business wire
Source: Communiqué de presse Celgene

Mots clés: Celgene cabcer pancréas


Publicité

En savoir plus