Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-06-05
Fil actus Santé

Tags: Cacner colorectal -  Maladie de Crohn - 
Des microARNs pour lutter contre le cancer coloréctal - Fil actus Santé
Des microARNs pour lutter contre le cancer coloréctal

Des chercheurs américains viennent de mettre à jour l’importance de certains microARNs dans la suppression de tumeurs du côlon et dans la réparation des tubes digestifs touchés par des maladies inflammatoires de l'intestin (MICI). C’est ce que révèle une étude qui vient d’être publiée dans la revue Cell.

Publicité

Quatrième cause de décès par cancer, le cancer colorectal est une tumeur qui se caractérise par une prolifération anormale de cellules au niveau du gros intestin. Prédominant chez l’homme, il touche, chaque année 40 500 français et fait 17 500 victimes. Bien que mal connu du grand public, la meilleure arme contre cette maladie reste le diagnostic précoce. Toutefois, il existe d’autres pathologies pouvant affecter notre tube digestif. En France, on estime que plus de 200 000 personnes sont atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (Mici). Plus ou moins handicapantes, ces affections, dont fait partir la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique, se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif (liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif), et peut dans certains cas être source de lésions destructrices (ulcérations), qui à terme peuvent entraîner la survenue de cancer. Si certains facteurs environnementaux peuvent aggraver la maladie comme le tabac, les causes en restent encore inconnues. Actuellement, aucun traitement ne permet de guérir ces pathologies.

Face à ces constats, Joshua Mendell de l’UT Southwestern Medical Center et ses collaborateurs ont mené une étude dont l’objectif était de décrypter les mécanismes cellulaires impliqués dans ces maladies. Ils ont tout particulièrement mis l’accent sur les microARNs. Ces derniers, lorsqu’ils sont activés par des stimuli extérieur, sont connus pour jouer un rôle fondamental dans la régulation de la transcription de certaines protéines.

Les premières observations des chercheurs ont permis de montrer que ce sont des dysfonctionnements de ces régulateurs qui entraînent la survenue de Mici ou de cancer. Plus précisément, ce serait les microARNs, connus sous le nom miR-143 et miR-145, qui seraient directement impliqués dans le développement des cancers colorectaux. En effet, quand l’équipe de Joshua Mendell a, chez des souris modèles, bloqué la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-06-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: CellAccéder à la source


Publicité

En savoir plus