Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-06-13
Fil actus Santé

Tags: Epilespie -  Mathématiques -  crise - 
L’épilepsie, une question de mathématiques ?  - Fil actus Santé
L’épilepsie, une question de mathématiques ?

Les crises d’épilepsie suivraient des règles mathématiques simples. C’est l’hypothèse qu’ont étudiée des chercheurs français dont les conclusions viennent d’être publiées dans la dernière édition de la revue Brain.

Publicité

Bien qu’il existe plusieurs formes d'épilepsie, toutes se définissent comme étant une affection neurologique se traduisant par des épisodes de crises assez soudains, qu’aucun signe avant-coureur ne permet d’anticiper. Ces dernières se caractérisent par une hyperactivité cérébrale paroxystique qui peut entraîner, dans certains cas, des convulsions, des pertes de conscience, voire des hallucinations. Plus exactement, elles se définissent par une altération soudaine de l’activité électrique de certains neurones du cerveau. On peut facilement observer ce phénomène en réalisant un électro-encéphalogramme (EEG). Malgré l'image que le commun des mortels peut avoir de cette pathologie, ce n’est pas une maladie mentale. En France, on estime qu’un peu plus d’un 1 % de la population est touchée, soit 500 000 individus. D’après les spécialistes, plus de la moitié des personnes affectées par ce trouble ont moins de vingt ans.

Afin de mieux appréhender l’épilepsie et ses manifestations, Christophe Bernard, de l’Institut de neurosciences de Marseille, et ses collaborateurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont tenté de modéliser mathématiquement cette maladie. Ils ont ainsi posé le problème : le cerveau a été identifié comme une "boîte noire" à laquelle ils ont appliqué un modèle mathématique calé sur ce qui se passe au début et à la fin d’une crise d’épilepsie.

Les chercheurs ont très rapidement constaté que les mécanismes déclenchant la crise sont tous régis par des séquences très simples. Ils ont donc pu décrire la maladie grâce à des équations. Plus exactement, le modèle qu’ils ont construit permet de prédire 16 types de crises différentes.

Forte de ces premières données, l’équipe de Christophe Bernard a vérifié son hypothèse en menant différentes expérimentations chez plusieurs espèces d’animaux ainsi que chez l’homme. ils ont ainsi pu confirmer la validité de leur modèle de prédiction mathématique. C’est un grand ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-06-13 par Olivier Frégaville-Arcas _ information hospitalière
Source: InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : neurones : © wikimedia commons)