Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2014-06-17
Fil actus Santé

Tags: Chikungunya -  épidémie -  Moustique tigre - 
Chikungunya : un été à risque dans 18 départements - Fil actus Santé
Chikungunya : un été à risque dans 18 départements

Alors que 47 cas de chikungunya ont été recensés dans l’Hexagone au cours de ces derniers mois, l’Institut de veille sanitaire (InVS) met en garde, à l’approche de l’été, contre les risques épidémiques. 18 départements du sud de la France, colonisés par le moustique tigre, sont déjà sous surveillance…Vigilance et prudence face aux piqûres de ces insectes sont de rigueur.

Publicité

Maladie tropicale infectieuse, le chikungunya occasionne de très fortes douleurs articulaires associées à une raideur musculaire généralisée. Les premiers jours, le patient ressent une très forte fièvre dépassant parfois les 40 °C. Puis, un érythème apparaît, suivi de courbatures particulièrement douloureuses et de vives douleurs articulaires clouant souvent le malade au lit. Les patients infectés sont d’ailleurs reconnaissables à l’attitude courbée, très caractéristique, qu’ils sont obligés d’adopter pour moins souffrir. Cette infection se transmet d’un individu à l’autre par un vecteur, le moustique « tigre » (Aedes albopictus), et touche tout particulièrement les jeunes enfants et les personnes âgées. En 2005 et 2006, la Réunion a été touchée par une forte épidémie de chikungunya, qui a atteint plus de 40 % de la population insulaire et causé la mort de 6 personnes. Le taux de mortalité lié à cette maladie est de 1 cas sur 1000. Actuellement, il n’existe aucun traitement efficace pour lutter contre cette infection.

A la veille des vacances d’été, l’InVS met en garde contre le risque de survenue d’une épidémie de cette maladie tropicale dans le sud de l’Hexagone. Cet avis est motivé par l’implantation exponentielle des moustiques tigres dans nos régions. En effet, selon les experts, 18 départements du sud de la France ont été placés en vigilance rouge, 11 en vigilance orange et 52 sous surveillance.

Bien qu’actuellement, les 47 cas diagnostiqués sur notre territoire métropolitain soient tous d’importation provenant des départements d’Outrer-Mer, il n’est pas exclu que des personnes contractent la maladie, suite à une piqûre de moustiques tigres implantés dans nos contrées. Pour rappel, l’Italie a dû faire face à une épidémie de faible ampleur au cours de l’été 2006, qui avaient touché 300 individus.

Afin d’éviter tout risque, il est conseillé de se protéger des piqûres des insectes en utilisant des ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2014-06-17 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalitère
Source: InVS et InpesAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : moustique tigre © Wikimedi commons)